Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

DAC

CHORD QUTE EX

Ce convertisseur audionumérique de taille réduite n’a rien à envier à ses concurrents de format classique. En effet, le Chord Qute EX cache bien son jeu. Portrait d’un DAC étonnant.

La firme britannique Chord réalise des streamers audio, des DAC, ainsi que des préamplificateurs et des amplificateurs pour les audiophiles avertis, mais aussi pour les professionnels du son. John Franks, qui s’est illustré dans la conception d’alimentations à découpage et a occupé des postes de direction chez Astec, Raytheon et AT&T, a fondé la société Chord en 1989. La gamme d’éléments couvre une large fourchette budgétaire, à commencer par les produits les plus abordables de la série Chordette.

Un design et une gamme

La série Chordette comprend des convertisseurs numérique vers analogique, un streamer et des amplificateurs avec entrée USB et Bluetooth (parfois les deux), sans oublier un modèle spécifique aux casques. Le design original de cette ligne de produit, et plus encore, le haut de gamme de la marque, aurait pu résulter d’une curieuse rencontre : Jonathan Ive, le designer en chef de chez Apple serait passé boire le thé chez le Capitaine Némo…

« Petit DAC » deviendra grand… à l’écoute !

Le Qute EX intègre, dans un boîtier de dimensions modestes, un convertisseur analogique vers numérique, ses entrées et sa sortie stéréo analogique, sachant qu’un dernier connecteur reçoit de l’alimentation à découpage externe une tension de 11 volts sous un ampère, convertie en interne sur une zone couvrant un tiers de la carte mère. Autant dire d’emblée que l’écoute de ce DAC a dépassé toutes les espérances. On le comprend mieux lorsqu’on découvre que le circuit de conversion n’appartient pas aux puces spécialisées du marché, mais à un processeur programmable de signaux numériques Xilinx. On se rappellera avoir vu ce genre de puissant composant dans les convertisseurs dCS ainsi que dans certains Wadia, excusez du peu ! Le décodage des signaux jusqu’à 384 kHz sous 32 bits en PCM, de même que le DSD64 et DSD128, emploie un système Pulse Array, sorte de noise shaping du septième ordre sur 64 bits à suite d’un filtre à suréchantillonnage de 2048 fois. Ce procédé pertinent ne nécessite que de simples étages en sortie, prenant la forme d’un ampli opérationnel Analog Devices OP276 en CMS par canal, ainsi que des transistors au même format.

Ergonomie

Le Qute EX accepte jusqu’à trois entrées numériques : S/PDIF coaxiale (en BNC 75 ohms) ou optique, et une USB. Il nécessite un pilote, fourni, pour Mac et PC. Le DAC ne possède aucune commande, la sélection de l’entrée étant automatique, avec priorité à l’USB. Dans ce cas, le hublot s’illumine en bleu (contre rouge pour coaxial et vert pour optique). La sortie stéréo analogique prend la forme d’une paire d’embases RCA.

Fabrication et écoute

Construction : Disponible en plusieurs finitions, le Qute ressemble à un lingot dans sa livrée dorée, un peu moins dans sa version en aluminium brossé. La construction robuste et rationnelle concentre la connectique sur l’une des deux parois verticales les plus longues. Le hublot éclairé change de couleur en fonction de l’entrée choisie.

Composants : Le moins que l’on puisse dire, c’est que Chord fait appel à la haute intégration : témoin, les nombreux composants à montage en surface soudés sur le petit circuit imprimé. Mais l’élément le plus important est celui qui fait office de puce de conversion : un DSP Xilinx doté d’un algorithme « maison » très performant.

Grave : Ce registre surprend dès les premières notes de musique, pour son articulation, sa définition, son caractère fouillé et stable, tout en consistance et en rapidité, suivant le programme musical avec précision : le Chord passe de l’ample au tendu en fonction de la nature des audiogrammes.

Médium : Le naturel du médium illustre la manifestation d’un jitter infinitésimal. Le timbre des différentes sources sonores est magnifique d’authenticité. Lorsqu’on a la chance de posséder les mêmes œuvres en vinyle et en numérique, rien de plus facile que d’effectuer des comparaisons : le Chord relève ce défi d’une manière magistrale.

Aigu : Fin, détaillé, défini, musical résument ce que l’on peut affirmer sur la restitution du haut du spectre. Il suit à la perfection les moindres changements présents sur les audiogrammes, passant du sec au soyeux sans difficulté.

Dynamique : Sans vouloir verser dans l’a priori, on a toujours tendance à imaginer qu’un petit DAC par la taille, alimenté par un adaptateur secteur à découpage, ne peut se montrer à la hauteur des modèles plus élaborés sur ce plan : erreur ! En tout cas, le Chord fait mentir cette assertion, tant sa restitution dynamique impressionne.

Attaque de note : Les sons transitoires ne subissent aucun ralentissement, aucune mollesse. Au contraire, ce paramètre s’harmonise avec la dynamique exceptionnelle de ce DAC qui n’en finit pas de nous étonner !

Scène sonore : Toutes les caractéristiques techniques sont réunies dans ce qui précède pour recréer une scène sonore à l’identique par rapport aux enregistrements. Les environnements sonores en 3D présents sur le disque test d’Alan Parsons sont criants de vérité, tout comme l’enregistrement en 96 kHz/24 bits du bruit de la mer dans le petit port de Kerroc’h.

Transparence : Le Chord n’introduit pas de coloration au signal original qu’il décode avec une précision extrême, bien secondé sur les étages finaux par des circuits analogiques simples et efficaces, d’autant qu’une faible pente suffit au filtre passe-bas.

Qualité/prix : Le prix d’un DAC ne se détermine ni au poids, ni aux dimensions. Tout dépend de la technicité qu’il intègre, de la qualité de ses composants et enfin de sa musicalité. Le Qute EX rivalise donc avec ses cousins de taille standard et le prix demandé reste en phase avec la musicalité.

Verdict

À l’évidence, ce « petit » convertisseur audionumérique cache bien son jeu.
Il étonne et ravit sur tous les paramètres détaillés dans l’écoute, le tout convergeant vers une haute musicalité alliant définition et matière, précision et articulation. Du grand art !

Fiche technique

Origine : Royaume-Uni
Prix : 1 200 euros
Dimensions : 160 x 73 x 42 mm
Poids : 500 grammes
Consommation : 7 W
Entrées numériques : 1 S/PDIF
sur RCA, 1 optique sur Toslink, 1 USB
Formats détectés : PCM jusqu’à
384 kHz, DSD64 et DSD128
(192 kHz st DSD128 sur optique).
Rapport signal sur bruit : 115 dBV
Gamme dynamique : 118 dBV
Distorsion harmonique totale :
inférieure à -103 dBV
Sorties analogiques stéréo :
asymétriques sur RCA