Bannie_re_provisoire

BARRETTE SECTEUR

VIBEX THREE11RH

Vibex_three11rh_html_3a2ead6b

Le constructeur espagnol Vibex est spécialisé dans la barrette secteur avec ou sans filtre contre le courant continu et s’est déjà taillé une solide réputation dans ces deux domaines. Il a par ailleurs ajouté à son catalogue un câble secteur qui permet de raccorder ses produits au 230VAC. Créée il y a plus de vingt ans par Cliff Orman, l’entreprise connaît également un grand succès hors de ses frontières ibériques. Les séries One, Two et Three ainsi que le câble secteur Statement Power Cord ont été présentés au salon High End de Munich en 2011. Par rapport aux modèles existants, la qualité de fabrication de ces nouveaux produits dont fait partie la barrette Three11Rh de ce « J’ai testé » a évolué. Le principe de construction est identique avec un bloc étanche, une fiche IEC pour l’arrivée secteur et des prises Schuko destinées à recevoir les cordons secteur des appareils alimentés. La couleur bleu métallisé à fait place au tout noir ou au noir et blanc. Par ailleurs, l’aluminium des barrettes bleues a été remplacé par un matériau très dur à base de résine et de poudre minérale dont l’aspect rappelle celui de l’aluminium brossé. Même si un produit Vibex se reconnaissait à cette couleur bleue abandonnée sur ses nouveaux modèles, le constructeur reste très serein sur le fait que la qualité des produits suffira à rapidement compenser cette perte d’identité visuelle.

Haute qualité de fabrication

Toutes les pièces constitutives de la barrette Three11Rh, comme celles des autres modèles One, Two et Three, sont usinées dans la masse par machine numérique avec une très grande précision. Les composants de filtrage prennent place dans des logements usinés à cet effet et placés de manière à limiter les longueurs de câblage interne confié à du câble Acrolink. La Three11Rh reçoit onze connecteurs femelles Schuko d’origine allemande et de marque ABL-SURSUM, spécialiste bavarois de l’équipement électrique. Les parties conductrices de ces connecteurs sont plaquées de rhodium. Parmi les onze connecteurs, trois ne sont volontairement pas filtrés car, comme l’indique Cliff Orman, certains constructeurs recommandent de ne pas introduire de filtrage avec leurs appareils. Les huit autres sont donc équipées d’un filtre contre le courant continu qui pourrait polluer la tension secteur à certains moments de la journée. La présence de courant continu va entraîner une saturation partielle du circuit magnétique du transformateur d’alimentation de l’appareil, saturation qui va engendrer de la distorsion d’ordre impair suite à l’écrêtage de la tension, de l’échauffement par pertes magnétiques et du bruit.

Ecoute

Nous connaissons bien les produits Vibex et utilisons la barrette filtrée Reference Power Block 6 sur notre système repère. Son remplacement par la Three11Rh avec raccordement de nos appareils sur les Schuko filtrées a permis de subtilement progresser en termes de transparence et de filé harmonique. En effet, l’écoute semble s’épanouir très légèrement au niveau de l’aération, de l’ampleur de la scène sonore. Les pianissimo légèrement plus fouillés donnent à percevoir plus de détails et insufflent un supplément de présence et de relief au message (piste « Amami e Vederai » du compositeur Steffani). Le niveau subjectif de bruit semble avoir baissé et les moindres écarts dynamiques gagnent en évidence. Les partitions complexes sonnent de manière plus apaisée (« Tremendum » de Thierry Pécou par l’Ensemble Variances). Toutes ses petites subtilités sonores mises bout à bout intensifient la définition générale, ce qui fait de la Vibex Three11Rh une barrette que nous recommandons.

Dominique Mafrand

Fiche technique

Origine : Espagne
Prix : 1 950 euros
Arrivée secteur :
1 fiche IEC rhodium
Sorties : 3 embases
Schuko rhodium non filtrées,
8 embases Schuko
rhodium filtrées