Bannie_re_provisoire

FILTRE SECTEUR

FURUTECH TP80E

Furutech_tp80e_html_m435300e

On ne saurait se dispenser de bons câbles, tout comme d’un filtre secteur, pour alimenter tout ensemble haute-fidélité afin d’en tirer le maximum de musicalité par l’élimination des nombreux types de parasites présents sur la distribution électrique. On imagine mal l’apport d’un filtre secteur sur toute installation audio et/ou vidéo. Il suffit de jeter un coup d’œil sur l’analyse spectrale de tout ce qui circule sur nos réseaux électriques pour comprendre l’ampleur, voire l’amplitude, des parasites en l’absence de filtre adapté. Le courant secteur fonctionne, en théorie, sur le mode alternatif à 50 Hz ; on peut donc s’attendre à voir, aux mesures, une jolie sinusoïde à 50 Hz. Comme chacun sait, cette forme d’onde est dite pure, puisqu’un sinus ne comporte pas d’harmonique, mais seulement la fréquence fondamentale, centrée sur 50 Hz (parfois, le fournisseur joue un peu sur cette fréquence lors de pics de consommation, comme en hiver). Hélas, cette fondamentale à 50 Hz s’accompagne d’un bon nombre de signaux parasites qui s’étendent sur tout le spectre audio ainsi qu’au-delà, dans le domaine radiofréquence ! La courbe de mesure, ressemblant plus à la vision de crêtes himalayennes qu’à un beau sinus bien dégagé, démontre, à l’évidence, la nécessité de l’insertion d’un filtre secteur. Si une installation hi-fi et/ou vidéo nécessite, pour les transmissions numériques, des câbles à la bande passante la plus large possible afin d’éviter une cause majeure de jitter, il n’en est donc pas de même avec les câbles secteur. En effet, il faudrait filtrer toute fréquence au-dessus de 50 Hz. Sinon, les parasites passent les ponts de redressement et même le lissage capacitif situé en aval des diodes, si rapides soit-elles à intégrer le signal alternatif en le redressant.

Une solution efficace

Le filtre secteur Furutech e-TP80E est issu d’un long processus dans sa conception. Son coffret d’aluminium extrudé abrite 8 embases secteur Schuko à contacts en laiton doré 24k, ayant subi deux opérations distinctes : la première consiste à plonger le métal dans un bain cryogénique (azote ou hélium liquide), ce qui resserre les molécules du métal, réduit les impuretés et augmente sa conductivité. La seconde démagnétise durablement le métal. Quatre embases sont alimentées en direct, en aval du disjoncteur automatique et du suppresseur de surtensions. Deux filtres alimentent chacun une paire des quatre autres embases secteur. On ne dénombre pas moins de 6 varistances, 4 condensateurs de classe X2, deux self-inductions sur tores en ferrite, ainsi que quelques composants périphériques pour l’illumination de la LED du circuit de vérification de la phase secteur. Le fond du coffret reçoit une sorte de matière synthétique absorbante baptisée GC-303 par Furutech, atténuant les rayonnements électromagnétiques en interne. En sortie des filtres, un câble de 2 mm2 à basse impédance assure la liaison avec les prises secteur. Vendu avec un câble externe, de très bonne qualité et dopé à l’argent, le filtre Furutech possède d’excellentes performances de réjection des parasites : une atténuation de 20 à 92 dB dans la bande des 2 à 100 MHz, pour ne citer que ce résultat probant.

Furutech_tp80e_html_m3adeab07

Ecoute

Le filtrage du courant secteur évite de voir la pollution parasite s’épandre dans les différents maillons de la chaîne. Le son paraît beaucoup plus propre, plus aéré, ce qui tend à mettre en valeur le suivi dynamique du message musical. L’image stéréo gagne à la fois en stabilité et en profondeur, et le naturel des timbres s’améliore sensiblement. Mais c’est lorsqu’on retire le filtre du réseau que l’on se demande comment on a pu jusqu’alors se passer d’un tel accessoire si utile ! La barrette de distribution secteur et de filtrage de Furutech n’a rien de ruineux, au contraire. Et cet investissement sera toujours moins élevé que s’il s’agissait de l’achat d’un conditionneur secteur, encore plus efficace, mais plus dans le même budget ! Le filtre secteur fait partie des accessoires que l’on peut brancher, juste pour l’essayer, mais que l’on conserve tellement son apport bénéfique se ressent à l’écoute.

Fiche technique

Origine : Japon
Prix : 545 euros
Puissance maximale : 2 500 W
Dimensions :
400 x 130 x 60 mm
Poids : 1,72 kg