SALON HAUTE FIDÉLITÉ

Samedi 11 juin 2022, de 10h à 19h
& Dimanche 12 juin 2022, de 10h à 18h
 
NOVOTEL PARIS EST, 1 avenue de la république 93170 BAGNOLET
Accès métro : ligne 3, station Gallieni
 
 
SALLE ROME
FM ACOUSTICS
SYSTEME XS2
Cette marque suisse, fondée en 1973, jouit d’une aura particulière, synonyme de classe absolue, pour une reproduction de la musique dans toute sa pureté, dans toute sa nudité. De nombreux appareils sont mis à contribution, dans l’élaboration de ce système sans compromis. Rappelons toutefois que chaque chaîne complète fait l’objet d’un assemblage spécifique, en vue d’une association sur mesure à, destination de l’acquéreur potentiel. C’est une platine vinyle de marque Vertere qui a été retenue pour ce système dédié au monde analogique, le modèle TD MG1, équipé d’un bras de lecture Verum et d’une cellule Mystic à bobine mobile (23 000 euros) de même marque. Le préamplificateur FM223 phono Master prend le relais, un appareil de très haute précision. Il permet d’ajuster la bande passante en fonction du microsillon choisi, du label, etc. Cet appareil fonctionne en classe A. Il est doté de sa propre alimentation externe (65 000 euros). Pour alimenter les enceintes, le choix s’est porté sur le préamplificateur FM266, le centre névralgique du système, doté de toutes les entrées et sorties fonctionnant en symétrie réelle. Ce dernier dispose de la technologie ARC, un dispositif de correction acoustique pour une écoute personnalisée, optimisée. Fonctionnement en classe A (92 000 euros). L’amplificateur de puissance FM311 est mis à contribution, toujours en pure classe A (83 000 euros). On ajoutera à cela, à destination des enceintes, le filtre électronique FM333 multi-voies à phase linéaire, toujours en classe A, et toujours en symétrie réelle. Ce filtrage, des plus savants, opère à 36 dB/octave. Enfin, ce sont les spectaculaires enceintes dédiées à l’ensemble XS2 qui parachèvent cette chaîne, un système quatre-voies de haute résolution, à diffusion omnidirectionnelle et de forme pyramidale.
 
 
SALLE VARSOVIE
AUDIONEC & RIVIERA LABS
Audionec présentera en avant-première son tout nouveau serveur musical, « The Ultimate », basé sur une architecture savamment mise au point, qui repose sur deux ordinateurs totalement indépendants, aux puissances de calcul réellement exceptionnelles. L’appareil serait en mesure de dépasser tout ce qui a pu être réalisé à ce jour dans ce domaine. Les enceintes, les Evo 2 d’Audionec, sont amplifiées par l’intégré hybride Lévante de la marque Riviera Labs, partenaire naturel d’AudioNec. Très ambitieuses, les Evo 2 revendiquent une écoute parfaitement immersive, très détaillée, tout à fait en adéquation avec de grandes salles d’écoute. Ce modèle trois-voies est constitué de trois modules passifs, dont deux éléments dédiés au grave, le premier associé à un HP de 220 mm et l’autre, un peu plus volumineux, assorti d’un modèle de 280 mm. La grande originalité de cette enceinte réside dans l’usage de son vaste médium à double ruban concentrique Duopole D5 de 310 mm. Un tweeter à dôme textile se charge des hautes fréquences, jusqu’à 45 kHz. Enfin, l’intégré Riviera Labs Lévante, d’origine italienne, relève lui aussi du très haut de gamme. Ce modèle travaille en classe A ou en classe AB. On peut choisir entre ces deux formules, en obtenant 30 W par canal sous 8 ohms en classe A et 120 W toujours sous 8 ohms en classe AB. Enfin, la distribution harmonique, très singulière, se rapprocherait de celle de l’oreille.
 
 
SALLE GENÈVE
AUDIOQUEST& GOLDENEAR
Cet importateur nous propose en écoute l’enceinte Golden­Ear Triton Référence (12 000 euros). Cette grande colonne semi-active, élégante et galbée est l’œuvre de Sandy Gross, d’abord cofondateur de Polk Audio et de Définitive Technology. Le tweeter de la Reference revisite l’excellent « Heil Air-Motion Transformer » des années 70, un modèle à ruban de grande réputation et qui évite, nous assure Sandy Gross, toute forme de distorsion dans les hautes fréquences. Ce tweeter s’associe à deux médiums de 160 mm, comportant des aimants à champ focalisé, rejoints par trois haut-parleurs de grave de 250 sur 160 mm, de forme elliptique, par conséquent. D’autre part, ces trois transducteurs sont associés à quatre radiateurs passifs, placés de chaque côté de l’enceinte. Ces trois subwoofers sont pilotés par un amplificateur travaillant en classe D, assurant une puissance de 1 800 watts. Les filtres de croisement sont assurés par un DSP d’une très grande précision. Le niveau du grave est, bien entendu, réglable. Pour le concepteur, ce « caisson de basses intégré » permet d’obtenir de bien meilleurs résultats que ceux obtenus par un caisson extérieur, aussi bon soit-il, et toujours de marque différente de surcroît. La partie passive de cette enceinte est alimentée par des électroniques Naim, l’ensemble étant câblé par des modèles Audioquest et notamment les tout derniers câbles modulation « Mythical Creature ». Traitement secteur Niagara 1200 et 3000.
 
 
SALLE BUDAPEST
JADIS & DIPTYQUE AUDIO
En exclusivité, Diptyque Audio nous présente son dernier modèle « Référence », (44 000 euros la paire), une enceinte de type planar obéissant au principe isodynamique. Fruit de plus de vingt ans de recherche et d’expérimentations, ces dernières créations résultent d’un cahier des charges très serré, élaboré en collaboration avec l’ingénieur du son Philippe Tessier du Cros, et l’ambition de réaliser les meilleurs panneaux dipôles. Ce modèle ultime, bénéficie du principe « Crossed Push Pull » qui met en œuvre un double bobinage croisé sur chaque cellule de grave. Cette technologie exclusive permet d’augmenter le rendement et d’obtenir une meilleure linéarité de la réponse en fréquence, dans le grave et l’extrême grave, sans distorsion. Le choix de l’amplificateur n’est pas entièrement finalisé à l’heure où nous rédigeons ce texte. Quoi qu’il en soit, il s’agira de façon certaine de modèles Jadis. Le choix devrait se porter sur le Jadis JPS2 pour la partie préamplificatrice, un modèle ligne, avec alimentation séparée. Il est équipé de 3 ECC83 d’une ECC82, de 3 EF86 et d’une EL34. Ce modèle est disponible en version symétrique ou asymétrique. Les deux blocs séparés du Jadis JA80 MKII devraient assurer l’amplification de puissance. Ce modèle, le premier-né de la marque, est équipé de 8 KT150 (d’autres tubes sont compatibles), auxquelles on ajoutera deux ECC82 et 2 ECC83. Ces blocs fonctionnent en pure classe A avec une puissance de 90 W par canal.
 
 
SALLE AMSTERDAM
ELIPSON
Elipson nous présente les enceintes Legacy 3230 et 3220 récompensées l’une et l’autre par Haute Fidélité. La 3230 est un modèle 3-voies qui rappelle la légendaire 4050. Le caisson de grave comporte deux boomers de 210 mm, associés à un volume de charge important. L’évent à large dispersion est orienté vers le sol. L’enceinte est surmontée par une sphère en résine, comprenant un médium de 150 mm avec membrane en céramique, et un tweeter AMT (Air Motion Transformer) qui s’apparente à un modèle à ruban, mais avec quelques différences : le ruban traditionnel est entièrement plat alors que la structure AMT est constituée de nombreux plis sur toute la longueur. On augmente ainsi la surface de contact avec l’air, et l’avantage d’une rapidité accrue. Plus accessible, la 3220 est une colonne deux-voies et demie équipée de deux haut-parleurs de 165 mm à destination du grave et du médium. On retrouve le tweeter AMT à large dispersion. Les deux haut-parleurs de grave/médium comportent une membrane en aluminium recouvert d’une pellicule de céramique, sans cache-noyau. L’évent profilé de grand diamètre débouche sous l’enceinte. Récompensé également par Haute Fidélité dans le numéro d’avril/mai, l’ensemble préamplificateur ampli de puissance est également signé Elipson. Ce dernier est en mesure de fournir 400 W sous 8 ohms. Le préampli P1 et l’ampli A2700 ont été conçus en collaboration avec Daniel Schar, ingénieur de talent, créateur notamment de la marque Micromega. Le câblage est d’origine Norstone, pour le secteur, la modulation et les HP. Enfin, les électroniques reposent sur un meuble de même marque, le Norstone Como, un modèle haut de gamme aux excellentes qualités anti-vibratoires. À noter que les enceintes, les électroniques tout comme le câble secteur, purement français, sont fabriqués à Saint-Fargeau, dans l’Yonne.
 
 
SALLE PICCADILLY
ATC, ANTHEM & SONY
L’importateur Hamy Sound met cette fois-ci l’accent sur le home-cinéma, avec des choix sans aucun compromis, aussi bien dans la réalisation de ce fabuleux ensemble que dans sa mise en œuvre. Il s’agit, en effet, d’un très gros système 7.2, dont la valeur marchande dépasse allègrement les 100 000 euros et qui met à contribution les marques ATC, Anthem et Sony pour la vidéoprojection. Côté enceinte, les deux modèles ATC SCM 150ASL (15 995 euros) se chargent des deux voies principales. Elles sont équipées d’un tweeter à dôme textile de 25 mm, d’un médium à dôme hémisphérique de 75 mm et d’un gros boomer de 375 mm. Quoique de taille très respectable elle repose sur un support de faible hauteur.
Le modèle ATC C6CA (14 900 euros), actif, prend le relais pour la voie centrale avec également le tweeter de 25 mm et le même médium à dôme, le boomer laissant place à deux transducteurs de 243 mm. Haut-parleurs passifs, les quatre-voies surround ATC HTS-40 se chargent plus spécialement des hautes fréquences, grâce au tweeter de 25 mm, au médium à dôme de 75 mm et au grave de 164 mm. Prix unitaire : 2 790 euros. Compléments indispensables, les deux subwoofers C4 – toujours ATC – assurent une puissance de 450 W en classe G pour une plage dynamique s’étendant à 1000 watts. Prix unitaire : 8 990 euros.
Cœur du système, le processeur A/V Anthem AVM-90 (7 800 euros) prend en charge les formats les plus avancés, parmi lesquels la vidéo UHD 4K en HDR et Dolby Vision, sans oublier les pistes Dolby Atmos et DTSX. Système de calibrage par ordinateur pour un résultat sonore et visuel de très haut niveau. Reste l’ampli de puissance destiné aux voies surround. Il s’agit du modèle Anthem MCA-525 (3 850 euros) qui s’étend à 5 canaux. Il est capable de délivrer 225 W par canal. Enfin, l’indispensable vidéoprojecteur Sony VPL-GTZ380 (environ 80 000 euros) offre l’avantage d’une résolution native en 4K. Il s’agit d’un modèle d’exception, grâce notamment à la technologie SXRD pour un rendu exceptionnel, y compris pour l’obtention d’une image de très grande taille. La mise en œuvre est confiée à la société Xtrem Screen pour une immersion à la fois sonore et visuelle tout à fait hors norme. L’ensemble du câblage est confié à Wireworld.
 
 
SALLE BERLIN
THÖRESS & LUMEN WHITE
Les électroniques allemandes Thöress seront à l’écoute, dont les blocs SE845 découverts dans ce numéro, le préamplificateur DFA et le fameux phono Enhancer récompensé. Les sources analogiques seront à l’honneur, avec les platines italiennes Torqueo au style et à l’élégance uniques, dont deux modèles à entraînement par galet, équipés d’origine de bras Ikeda Gold et Silver en 12 pouces. Nous reverrons la platine atypique Genuin Audio Drive testée dans notre n° 245, tout-en-un haut de gamme comprenant bras, cellule et phono intégré, conçue par le célèbre concepteur Helmut Thiele. Le préampli phono Genuin Pearl l‘équipant sera présenté dans sa version en deux parties. Sempersonus, autre élégante platine venant de Lisbonne, complétera cette section analogique, dont une des grandes surprises sera la présentation mondiale d’un magnétophone à bande dans une version Gold Edition. Le distributeur nous réserve le scoop ! La réputée cellule Tedeska du concepteur et guitariste de Berlin, Hyun Lee, sera à l’écoute. D’autres belles choses nous attendent, dont une cellule en porcelaine ! Pour les enceintes, les Lumen White autrichiennes seront de retour, d’une esthétique architecturale dont le modèle Kyara dans sa superbe finition érable. Pour relier le tout, les câbles en cuivre de la gamme Direct de chez Genuin Audio seront à découvrir. Enfin, le traitement acoustique de la pièce sera confié à HOFA. Le distributeur belge présentant ces marques atypiques mais qualitatives est aussi connu pour son label Megadisc Classics, spécialisé dans la musique contemporaine, qui proposera à la vente ses dernières nouveautés, dont les Steve Reich Guitar Hero et Music for 18 Musicians.
 
 
SALLE SOHO
MBL
Dans ce vaste salon, MBL présentera les enceintes 101E MKII équipée des fameux haut-parleurs omnidirectionnels Radialstrahler (émetteurs radiaux), de forme ellipsoïde, offrant une écoute unique. Ces enceintes sont aussi de superbes objets, où chaque détail est très soigné en proposant une gamme de finitions luxueuses. Elles seront alimentées par le plus gros modèle de la gamme Reference, le MBL 9011 mono/stéréo, capable de délivrer plus de 1 300 W, et très flexible par ses possibilités. En amont, la ligne Reference sera à l’honneur grâce au transport CD 1621A à mécanique CDM Pro installée dans un vrai coffre-fort libre de toute interférence, et au DAC 1611F mêlant les technologies multibit et Delta/Sigma, une interface USB MCMI, et intégrant le module Roon. Enfin, vous découvrirez le préamplificateur 6010D testé dans ce numéro, véritable légende MBL conçu par Jürgen Reis. Le support vinyle sera dignement représenté avec la platine EAT Forte S équipée de deux cellules : l’EAT Jo N° 8 plus l’étage phono EAT E-Glo, ainsi que la cellule japonaise DS Audio DS003 à générateur optique, avec son Equalizer dédié, montée sur un bras Graham E-Glo conçu en partenariat avec EAT. En outre, Frédéric D’Oria-Nicolas, directeur général et artistique du label The Lost Recordings, présentera des trésors d’enregistrements sur vinyles.
 
 
SALLE ATHENES
YG ACOUSTICS, NAGRA & SME
Nous aurons la chance dans cette salle de pouvoir apprécier les magnifiques enceintes YG Acoustics modèle Carmel 2, à l’essai dans ce numéro. C’est une vraie beauté sculpturale taillée dans l’aluminium, une deux-voies parfaitement logeable avec ses 103 cm de haut pour 23 cm de large, disponible dans un choix de trois finitions : anodisation, ChromALure et peinture brillante. Pour les faire chanter au mieux, la gamme Classic Nagra est tout indiquée, tant ces appareils offrent la quintessence de Nagra sous un format raisonnable. Seront présents le Classic Amp, le Classic Preamp accompagné du Classic Power Supply VPS, et du génial Nagra Classic Phono à tubes, récompensé dans notre numéro 248. Ils seront mariés à la platine britannique SME Model 12A, elle aussi appréciée lors de son passage à la revue, munie de son bras SME 309 en magnésium monté d’une cellule Etsuro Urushi. Côté numérique, ne ratez pas le Nagra Tube DAC, réponse de la marque suisse au traitement numérique et référence incontournable. Un magnétophone Nagra 4S sera peut-être de la partie, pour retourner aux sources de cette marque légendaire. Pour les liaisons, vous pourrez découvrir la gamme de câbles Siltech et constater que nos éloges sont mérités. À découvrir également les plateformes Modulum à vibration contrôlée et absorbeur harmonique, ainsi que le label Special Recordings.
 
 
SALLE VIENNE
THRAX & AMG
Honneur à la marque bulgare Thrax avec un panel complet de ses électroniques : intégré à tubes Enyo de 2 x 50 W, blocs mono Heros mk2 silver hybride utilisant un tube ainsi que des JFET/MOSFET avec transformateurs de sortie, délivrant 100 W en classe A, préamplificateur Dionysos et DAC/streamer Maximinus. Ils piloteront les enceintes Thrax Lyra SE à membrane magnésium, mariées au nouveau caisson de grave Thrax Hades. Spécialité de ce distributeur parisien, les sources analogiques seront de haut niveau : platine AMG Giro (peut-être même le nouveau modèle s’il arrive à temps) et son bras 9W2, ainsi que la superlative Döhmann Audio Helix One Mk2, utilisant la fameuse suspension Minus-K l’isolant totalement des vibrations, et dotée d’un moteur spécialement fabriqué en Suisse. Les bras de Franck Schröder seront aussi à l’honneur : le fameux Referenz SQ réalisé sur mesure et le LT, bras tangentiel haut de gamme sur roulements brevetés. Ils porteront les cellules Sculpture A A.3M ébène, Phasemation PP-2000 et My Sonic Lab Signature Platinum. Pour le phono, quoi de mieux que le nouveau Phasemation EA-2000 à correction LCR présenté dans ce numéro, en 6 boîtiers séparés ! Mais le petit EA-320 MM/MC est aussi remarquable pour son prix, récompensé dans notre n° 256. Découvrez à cette occasion le savoir-faire Sculpture A avec ses step-up MC Mini Nano et AG. Les liaisons seront confiées à Black Cat, Sculpture A et Thrax, l’isolation à Stacore et les supports aux meubles français en multiplis de bouleau Woodlink.
 
 
SALLE MOSCOU
ORIGAMI
Le système haut de gamme Origami 86th sera en action : une grande découverte qui intègre pas moins de 86 haut-parleurs ! Mis au point par Ludovic Fournier et Gilles Millot, tous deux présents bien sûr, il a des spécificités éloquentes : sensibilité de 101 dB, 7 000 W de puissance totale, 40 amplificateurs à 40 canaux, et 40 DSP pour le traitement du signal. Le look unique découle des choix retenus : un satellite sphérique multifacettes relié à un caisson hexagonal, l’ensemble ne dépassant pas 125 cm de haut pour une base de 40 x 35 cm. L’idée est d’utiliser des transducteurs à l’excursion minimale pour obtenir un taux de distorsion très bas, tout en conservant un excellent rendement, en multipliant les haut-parleurs. Au total, ce sont 12 boomers de 17 cm par caisson de grave et 30 haut-parleurs à membrane plane sandwich, plus un tweeter sur la sphère en forme de polyèdre. Le système est livré complet avec son amplification, son filtrage DSP et les câbles. La source numérique sera le streamer Wattson Audio Emerson, et analogique utilisant les platines vinyles Thorens TD124 mk1 et mk2 restaurées avec options Swissonor (socle, plateaux, bras, paliers, suspensions, etc…). Pour les cellules : Ortofon, Grado et Lyra, suivies d’un préamplificateur Phono PPP et d’un transformateur MC Hashimoto HM-7.
 
 
SALLE COPENHAGUE
TAD & METRONOME
Le Kalista DreamPlay XC sera la tour de contrôle des sources numériques, dans sa stature sculpturale qui ne laisse pas indifférent. Vous le découvrirez en avant-première dans ce numéro avant de l’écouter, attestant de la créativité de Métronome. Autre prestigieuse signature, la firme japonaise TAD, qui s’illustre autant par ses enceintes que ses électroniques ou sources numériques. À l’écoute, les Compact Reference One TX, merveilles d’électroacoustique d’une finition sublime, aux qualités sonores tout aussi éblouissantes, comme le démontre notre essai dans le n° 256. Cette exceptionnelle enceinte sera reliée aux énormes blocs mono Audia Flight Strumento N° 8 de 1 000 W/4 ohms (pour 95 kg !), chef-d’œuvre d’électronique, à l’instar du préamplificateur Grandinote Genesi, double mono symétrique en pure classe A, à couplage direct sans contre-réaction. Présent également l’amplificateur TAD M700S stéréo de 350 W, répondant à la philosophie du constructeur : Simple is best ! En invitée surprise, la toute nouvelle TAD Evolution 2, colonne classique plus abordable à deux voies et demie avec trois haut-parleurs placés sur sa façade inclinée, dont un tweeter à membrane en béryllium de 25 mm. Elles seront mariées à l’intégré Angstrom Audiolab Zenith ZIA100, une pure merveille hybride où les tubes triodes pilotent un étage de sortie à MOSFET dans un circuit symétrique, capable de délivrer 100 W sur 4 ohms. Les liaisons filaires se feront par Way Cables et ALEF, et les supports par ALEF et MusicTools. 
 
 
SALLE KENSINGTON
DARTZEEL & STENHEIM
Réunion au sommet entre deux marques suisses prestigieuses, à commencer par le très haut de gamme darTZeel dont les blocs mono superlatif NHB-468 accompagnés du préamplificateur NHB-18S, véritables rêves d’audiophile et objets de luxe, récompensés dans notre n° 256. La source numérique sera le DAC/Streamer darTZeel LHC-208, réinterprétation inimitable de la fonction numérique décodant les fichiers jusqu’aux formats DSD256 ou 24/384, sous une robe or et sang. Les darTZeel driveront de main de maître les enceintes Stenheim Alumine Five SE, récompensées dans le n° 255. Construite entièrement en aluminium, cette colonne inerte est dotée de haut-parleurs PHL à très bon rendement mariés à un Scan-Speak Revelator, et d’un filtre peaufiné aux composants très haut de gamme (Mundorf, Jantzen, Duelund, etc.). Le résultat associe une dynamique exceptionnelle à un raffinement de timbre extrême, comme constaté dans notre n° 255. La partie analogique sera à ne pas manquer, car elle mettra en œuvre la platine Reed Muse 3C et ses bras de lecture 3P mais surtout 5T, l’extraordinaire bras tangentiel de la marque lituanienne à assistance par guidage laser, à l’essai dans ce numéro. La surprise viendra d’une nouvelle cellule darTZeel, spécialement fabriquée sur cahier des charges. Le câblage sera assuré par la marque française Murmure Audio, le découplage par Alto Extremo et le mobilier en multiplis de bouleau de Finlande sera fourni par Woodlink.