Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

CALA MIGHTY SOUND PTP SOLID 9, SCHRODER CB & MIGHTY TNT15

La jeune société Cala Mighty Sound s’est forgé une réputation sur la scène internationale dans la réparation, le retippage et la modification de cellules high-end. Emmenée par François Saint-Gérand, passionné inconditionnel de vinyle, elle propose à la vente depuis peu une gamme de produits vinyliques d’un niveau de qualité extrêmement élevé.

Depuis 2012, la société Cala Mighty Sound prodigue des soins haut de gamme aux cellules malades. En 2015, elle commence à développer ses propres produits. La reconnaissance au-delà de nos frontières du travail effectué a permis à son créateur François Saint-Gérand de rencontrer et d’entamer des partenariats durables avec quelques pointures mondiales du microsillon.

La crème européenne du vinyle

L’ensemble testé est le fruit de rencontres entre notre homme et des experts amoureux de musique entre lesquels se sont tissés des liens d’amitié et de confiance. Le socle de ce système est une platine hollandaise de marque PTP Audio réalisée par Peter Reinders, grand spécialiste de la marque suisse Lenco. Et la Solid 9, telle est son nom, a pour base une mécanique vintage à galet vertical Lenco entièrement démontée puis intensément révisée, revisitée et fiabilisée par PTP Audio avant d’être installée dans une plateforme en Corian avec un plateau en alu poli de 4 kg.

L’amélioration principale se situe dans l’introduction d’une plaque supérieure (PTP pour Peter’s Top Plate) en inox de 4 mm qui supporte le moteur afin d’empêcher la transmission de vibrations vers le roulement. Cala Mighty Sound travaille régulièrement avec les bras conçus par Thomas Schick, spécialiste allemand, mais c’est un modèle CB de Frank Schröder, autre artisan allemand de renom, qu’il a sélectionné pour ce projet.

Frank a influencé Thomas dans la philosophie du bras de lecture, d’où l’attrait de François pour ces deux sorciers, mais le CB a pour lui d’élever la performance du bras de lecture à un niveau très élevé. Entre autres spécificités, le roulement en céramique de son support a le plus faible niveau de friction du marché, l’antiskating est magnétique et sans contact, et la distribution équilibrée des masses n’entraîne aucun changement de la force d’appui quel que soit le réglage de l’angle VTA, l’épaisseur ou l’ondulation éventuelle du vinyle.

Quant à la cellule, c’est une réalisation Cala Mighty Sound baptisée TNT15P « silver » bâtie autour de la légendaire cellule EMT TSD15, neuve ou sur le principe de l’échange standard, totalement revue et améliorée. Jugez par vous-même : corps en matériau indéformable, anneau amortissant propriétaire qui réduit les frictions entre le support de bobine et les bobines, cantilever en bore et pointe en diamant disponible en plusieurs profils évolués, bobines en cuivre ou en argent réalisées à la main et dont les fils de sortie sont directement soudés sur les quatre plots, fixations amagnétiques, et réglage de la tension mécanique de la fixation de l’ensemble bobines et aimant sur le corps permettant de jouer sur le rendu sonore.

Le préampli phono utilisé, le Cala Mighty Sound M3, a été conçu par Christian Bianchi. Son schéma spécifique sans contre-réaction met en œuvre un circuit RIAA actif à base de transistors j-fet N.O.S 2SK170 et LSK489 et de composants triés de course (résistances Vishay Z-foil et VTA, condensateurs Multicap au polystyrène).

Fabrication et écoute

Construction : La platine PTP de base est superbement réalisée, le matériau utilisé d’une façon dépouillée de tout ornement superficiel lui confère une allure à la fois contemporaine et intemporelle. L’assemblage Calamighty Sound réussit à magnifier les qualités de chaque élément constitutif du produit.

Composants : Le retour de l’entraînement à galet se confirme avec cette base hollandaise du meilleur cru. Le bras Schröder CB et ses caractéristiques exceptionnelles ont tout pour devenir une nouvelle référence dans cette catégorie de prix. Quant à la cellule Mighty incroyablement vivante, elle surpasse les spécificités techniques et musicales de l’EMT d’origine dont elle se sert en adoptant des solutions techniques ultimes. Du grand art.

Grave : Les écoutes se sont déroulées sur deux jours. Pour des raisons imprévues, nous avons reçu une cellule neuve non rodée qui a nécessité un minimum de tours de plateau avant de commencer à s’exprimer. Les cinq premières minutes furent l’occasion pour la cellule de mettre sa mécanique un peu en place, et l’écoute évolua d’une manière absolument incroyable durant ce court laps de temps. Preuve que le rodage est incontournable. Le second jour, l’ensemble du message s’est structuré avec une mise en place des registres notamment. Le grave que produit l’ensemble Calamighty Sound est tout simplement remarquable, avec un détourage millimétrique des notes, une descente bien tenue et une énergie qui ne s’était à ce jour que très rarement exprimée de la part des multiples platines testées. Peut-être pas le plus rapide, mais un ressenti assez grandiose notamment à l’approche de l’hélicoptère en intro de « Another brick in the wall » des Pink Floyd (gravure originale Harvest, 1979).

Médium : Une des innombrables qualités de ce combo est son aptitude à poser l’atmosphère de l’enregistrement de chaque vinyle. On se sent littéralement en présence des interprètes dans leurs costumes et leurs sonorités d’époque. La déclinaison harmonique des notes est d’une justesse indiscutable. Le message est fouillé sans être décharné, et l’ensemble Calamighty Sound ne cherche jamais à imposer sa propre signature. Au contraire, quand le vinyle est exceptionnel comme le « WTC 9/11 » de Steve Reich (pressage audiophile numéroté 180 g Megadisc), les interprètes et leurs instruments sont devant vous, en chair et en os. Sur une galette commerciale des années 1980 (« So » par Peter Gabriel, Virgin, 1986), on est au contraire dans l’univers de la compression et de la non-texture.

Aigu : Le registre file haut, très haut, en étant par moments sur le fil du rasoir selon la prise de son et la qualité du vinyle. L’ensemble Calamighty est d’une transparence réellement inhabituelle et ne pardonne pas l’à-peu-près. On peut passer du sublime (cuivres de batterie sur « Avec le temps » par Sophie Hunger en public, double vinyle The Rules of Fire) au moins bon voire plutôt rêche (cuivres scintillants et schématiques sur « Rosanna » par Toto, vinyle Toto IV, 1982). La vérité, toute la vérité, rien que la vérité.

Dynamique : Sur ce point également, l’association avec le remarquable préampli phono Calamighty M3 fait des étincelles sonores. Le pouvoir dynamique de cette platine est surprenant, qu’il s’agisse de la puissance instantanée sur un impact violent (boule de grosse caisse sur « Another brick in the wall ») comme de la lisibilité des microdétails (ambiance live sur « Birdland » par Weather Report, vinyle 8.30, 1979).

Attaque de note : C’est assurément un des critères les plus sidérants de cet ensemble vinyle composé par François Saint-Gérand. À l’écoute de Wayne Shorter et de son saxophone sur « Thanks for the memory » (8.30, Weather Report), on comprend que Calamighty Sound propose un système vinyle à très haute rapidité, à très grande réactivité. Les attaques fusent et les harmoniques se multiplient dans une cohérence tonale somptueuse. Et en comparant galette noire et CD sur certains morceaux, il apparaît clairement que la formule Calamighty Sound insuffle bien plus de force et de poids sur les attaques. Énorme.

Scène sonore : Les sessions de la seconde journée ont vu la scène sonore du système Calamighty Sound se mettre solidement en place au fur et à mesure des écoutes. Nous avons été scotchés par l’effet tridimensionnel de la scène qui s’installait à chaque vinyle. À chaque morceau du « To bring you my love » par PJ Harvey (Island Records, 1995), un étagement en profondeur, une largeur d’image et une ambiance différents. Sur « WTC 9/11 » de Steve Reich, on voit littéralement les quatre archers en mouvement et précisément positionnés devant nous. Ils sont là, comme au concert.

Transparence : Le mot transparence décrit parfaitement la sensation qui se dégage de la composition de Calamighty Sound. Même si cette transparence peut parfois véhiculer dans l’aigu une âpreté sonore selon la qualité du support, c’est la contrepartie d’une densité d’analyse hors pair dont les mauvais vinyles ne ressortent pas indemnes.

Rapport qualité/prix :Vu le niveau de qualité atteint alors même que la cellule entamait seulement son rodage, nous n’hésitons pas à qualifier l’association de la platine PTP Audio Solid 9, du bras Schröder CB et de la cellule Mighty TNT15P de véritable système vinyle de très haut de gamme. À moins de 9 000 euros, plus un préampli phono comme le remarquable Calamighty M3, vous disposez d’un ensemble capable de rivaliser avec beaucoup, mais beaucoup plus cher que lui. Dans l’absolu, ça reste tout de même une certaine somme…

Verdict

Avec ce système vinyle que propose François Saint-Gérand à ses clients, nous avons découvert une composition fondamentalement cohérente et mature. L’association de composants de réputation mondiale et le superbe travail d’optimisation réalisé par Calamighty Sound sont logiquement sanctionnés par une écoute de tout premier plan. Ce fut pour nous une immense découverte. Bravo.

Fiche technique

Platine PTP Solid 9
Origine : HollandePrix : 2 550 euros (Corian blanc ou noir)
Dimensions : 500 x 50 x 400 mm
Poids : 20 kg
Entraînement : origine Lenco, moteur alternatif et galet vertical
Vitesses : 33 et 45 t/min
Montage découplé du moteur sur plaque en inox de 4 mm
Bras Schroder CB
Origine : Allemagne
Prix : 4 000 euros (9 pouces ou 239,2 mm)
Tube : carbone, structure interne multicouches
Contrepoids : asymétrique, découplage du bras réglable
Roulement : hybride céramique à très faible friction
Antiskating : magnétique, réglable
Câblage : cuivre 6N cryogénisé en tube téflon, ininterrompu jusqu’aux RCA de sortie

Cellule MC Mighty TNT15P Silver
Origine : France
Prix : 1 900 euros (à partir d’une cellule EMT fournie par le client), 2 900 euros (cellule EMT comprise)
Base : cellule EMT TSD15
Niveau de sortie : 0,2 mV à 5 cm/s
Impédance de sortie : 6 ohms
Bobinage : argent pur à 99,999 %
Profil de la pointe : Micro Ridge (2,5 x 75 microns)
Force d’appui : 2,5/2,35 g (avant/après rodage)

Préampli phono Cala Mighty Sound M3
Origine : France
Prix : 2 640 euros