Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

KELINAC 314G

On a beaucoup parlé ces derniers temps des enceintes haut de gamme du constructeur français Kelinac, à juste titre d’ailleurs. Cela nous a fait un peu perdre de vue qu’il concevait également des enceintes plus modestes en taille et en prix mais toujours musicales, à l’image des colonnes 314G.

La 314G est une colonne trois voies dont l’ébénisterie en médite de 20 mm et amortie par du feutre est fabriquée en Pologne par Pylon Audio. Kelinac réalise l’assemblage, les tests et les mesures avant expédition. Un renfort interne est placé entre les haut-parleurs et l’évent frontal d’accord bass-reflex. La 314G repose sur un socle en médium de 25 mm sous lequel se vissent quatre pointes de découplage.

Les finitions de série sont soit en placage de merisier naturel ou de noyer, soit en laque noire ou blanche, voire dans une nuance RAL en option. Les haut-parleurs sont de provenance Audax. Le grave et le médium sont reproduits par deux nouvelles unités de 13 cm à membrane en carbone tressé avec suspension à grandes élongations.

L’aigu confié à un tweeter à dôme de 25 mm en titane est très linéaire et peu directif au-delà de 2000 Hz. Le filtrage à 400 et à 3 500 Hz est bâti autour d’une structure Linkwitz-Riley du second ordre optimisée afin d’obtenir la meilleure réponse en phase et la plus linéaire réponse en fréquence possible. Les composants ont été sélectionnés dans un esprit audiophile (condensateurs au polypropylène SCR notamment) ainsi que le câblage réalisé en conducteurs en cuivre OFC de forte section. Enfin, le raccordement au monde extérieur s’effectue en mono ou en bicâblage par un bornier double à straps métalliques.

Fabrication et écoute

Construction : Le modèle que nous avons testé a fière allure dans sa finition blanc laqué. L’assemblage des haut-parleurs est impeccable, le bornier à fiches métalliques permet un raccordement fiable avec tous les types de terminaisons de câbles. La fixation des pointes est solide.

Composants : Une trois-voies à ce prix et de cette qualité, c’est assez rare. Les technologies chères au constructeur comme les transducteurs Audax en carbone tressé pour le grave et le médium, d’une part, et le dôme en métal pour l’aigu, d’autre part, n’ont pas été écartées malgré leur coût.

Grave : La 314G délivre un message cohérent agrémenté d’une assise plutôt crédible grâce au bon travail du petit mais efficace haut-parleur de 13 cm. L’accord obtenu avec la charge bass-reflex procure une sensation très satisfaisante de niveau, de confort. Inévitablement dans cette zone de restitution, on détecte après quelques fichiers repères un manque assez compréhensible dans l’extrême grave. Vu le volume et la taille du haut-parleur, la prestation globale reste étonnante.

Médium : Le registre est déployé avec beaucoup de naturel, dans un bel éventail harmonique qui confère aux timbres de très justes saveurs et une texture assez dense. Il prend très légèrement le dessus quand on monte le volume, mais l’intelligibilité de la partition n’en souffre absolument pas. La fusion entre le carbone tressé et le titane du tweeter est totalement imperceptible.Aigu :Nous craignions une certaine signature métallique dans le haut du spectre, et au final le registre nous a séduit par sa bonne neutralité et sa fluidité. Le dôme file subjectivement haut avec douceur et précision, ce qui confère une belle extension harmonique et des retombées de notes convaincantes de la part de la Kelinac. Le test de la voix de Patricia Barber sur « Touch of Trash » (CD Modern Cool) est révélateur à cet égard avec des sifflantes qui n’agressent jamais les tympans.

Dynamique : Dans le cadre de leur utilisation à vocation domestique, les colonnes 314G ne semblent pas craindre les watts, mais il faudra cependant considérer les 100 W annoncés comme une puissance nominale à ne pas trop dépasser. Nous avons écouté certains fichiers tests comme « Constantinople » de Patricia Barber à un niveau relativement élevé avec une impression d’énergie satisfaisante et une bonne résolution sur les transitoires.

Attaque de note : Le fait d’utiliser des haut-parleurs légers et donc rapides favorise la reproduction des transitoires et donc des attaques de notes. Les Kelinac réagissent ainsi avec une excellente vitalité au message musical, ce qui leur confère un caractère alerte et juste en palette tonale. La lisibilité reste satisfaisante sur les messages denses en informations harmoniques.

Scène sonore : Outre l’étroitesse du baffle frontal, un autre point important dans la construction des 314G est le montage rapproché des centres émissifs des haut-parleurs de médium et d’aigu qui tend vers la source ponctuelle vue du point d’écoute. La scène sonore prend ainsi de l’envol et de l’espace même si elle manque d’un peu d’ampleur dans l’absolu. La stabilité de l’image stéréo et le bon étagement des différents plans crédibilisent néanmoins les proportions virtuelles du lieu de chaque performance.

Transparence : Les Kelinac proposent un large éventail de qualités subjectives avec notamment une bande passante étendue, un équilibre très linéaire et une agréable vivacité de restitution. La montée en puissance d’écoute ne déstabilise pas outre mesure ces colonnes qui conservent leur intégrité musicale jusqu’à des niveaux sonores assez soutenus.

Rapport qualité/prix : Kelinac fait partie de ces fabricants d’enceintes acoustiques pour qui le rapport qualité sur prix est un challenge et un impératif de chaque cahier des charges. La colonne 314G ne déroge pas à la règle, cette trois-voies est fabriquée avec un soin remarquable et offre des prestations musicales tout à fait appréciables sur tous nos critères subjectifs. Le prix demandé trouve pleinement sa justification tout en restant accessible à tous.

Verdict

De taille relativement modeste, bien fabriquée et musicalement cohérente, la petite colonne Kelinac 314G nous a surpris par le panache de sa restitution. En considérant le prix très attractif auquel elle est proposée et en l’associant à un petit intégré de qualité, la 314G permettra de se constituer à moindre coût un système abordable réellement haute-fidélité.

Fiche technique

Origine : France
Prix : 1 900 euros
Dimensions : 180 x 924 x 240 mm
Poids : 18 kg
Réponse en fréquences : 40 Hz - 28 kHz à ± 3 dB
Impédance nominale : 8 ohms
Sensibilité : 91 dB/2,83 V/m
Puissance nominale : 100 W