Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

ADVANCE SMART PX1

Les maillons de la série Smart d’Advance Acoustic apparaissent avec une régularité métronomique, montrant l’organisation de cette marque française qui, en un laps de temps record, a créé une gamme complète de produits dignes d’intérêt, comme le PX1…

Après l’amplificateur de puissance stéréo BX1 testé ici, le DAC avec volume ajustable DX1 et l’amplificateur intégré AX1, voici le préamplificateur DAC. Ce préamplificateur DAC PX1 dispose d’étages analogiques fonctionnant en double-mono, à partir de deux transformateurs de type EI, blindés au moyen de plaques de mumétal, une solution onéreuse mais très efficace.

Les entrées analogiques et numériques sont très nombreuses, on y remarque la présence d’une entrée phono configurable sous le coffret, bobine ou aimant mobile, une entrée symétrique sur XLR, et des entrées numériques dont le port USB B peut lire des fichiers jusqu’à 24 bits à 192 kHz, grâce à un circuit Wolfson WM8740.

Mais on peut aussi exploiter clés USB et disques durs via une entrée USB A. Le PX1 dispose également de cinq autres entrées numériques : quatre S/PDIF dont une coaxiale, et un port HE-10 recevant en option le module enfichable X-FTB01 de la marque. Le constructeur a accompli un travail remarquable dans le choix et la mise en œuvre de composants de dernière génération, a combattu le jitter en divers points de la partie DAC, et a fait des miracles dans les alimentations, ou chaque sous-ensemble dispose d’un ou plusieurs régulateurs de tension indépendants, les nombreuses références de ces circuits indiquant un rôle particulier lié à sa position dans l’électronique, à l’instar des éléments de très haut de gamme.

Subtilité du menu d’exploitation

Un seul bouton rotatif avec push pour la validation d’un choix offre l’accès à la sélection des entrées, les ajustements de volume, tonalités grave, aigu, la balance, le loudness, la désactivation de l’arrêt automatique après 30 minutes d’inactivité et une possibilité très intéressante de modifier la nature des étages de sortie offrant deux configurations : la « Discrete » classique repose sur un montage de transistors J-Fet montés en différentiel, précédant des transistors bipolaires en classe AB en miroir de courant, ou « Class A » employant des transistors bipolaires en montage à double cascode en classe A, proche d’un montage à tubes dans le dégradé harmonique. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Fabrication et écoute

Construction :Le PX1 se conforme à l’esthétique de la gamme Smart : coffret de petites dimensions (voir fiche technique), disponible en noir ou blanc sans supplément, façade transparente d’un centimètre d’épaisseur, afficheur et encodeur pour naviguer dans les menus… À l’intérieur, la conception n’a rien à envier à un maillon de taille standard, grâce à une rationalisation de l’espace.

Composants : La conception très étudiée de ce préamplificateur universel emploie des composants spécialisés de haute qualité et de dernière génération. Un soin tout particulier a été apporté aux étages audio, notamment son alimentation en double-mono et le choix de son mode de fonctionnement. Côté numérique, le constructeur s’est appliqué à améliorer la synchronisation des signaux, en réduisant le jitter à des taux le rendant inaudible.

Grave :Pour évaluer la qualité du registre grave, nous avons écouté des plages musicales où le bas du spectre nécessitait des performances élevées pour une bonne restitution. Nous citerons les lignes de basse de l’album Two Suns de Bat For Lashes, If You Wait de London Grammar et l’album de Kevin Paige au titre éponyme, très vivant et articulé dans le grave, et pour la présence et la définition étonnante du kick de grosse caisse sur cet album très rythmé. Superbe.

Médium :Si nous avons pu apprécier la restitution du médium sur les autres éléments déjà testés de la gamme Smart, le PX1 donne la forte impression d’aller encore plus loin dans la définition et la consistance, le grain obtenu étant particulièrement musical. Les voix s’expriment avec plus de présence et de précision, tout comme les instruments de musique situés dans la même tessiture. C’est après ce genre d’écoute concluante que l’expression « un voile s’est levé » prend tout son sens !

Aigu :Cette consistance tout analogique apporte son lot de naturel jusque dans l’aigu, ce qui est plutôt rare dans cette gamme de prix… La restitution des harmoniques respecte l’intégralité des timbres des instruments, mais aussi des voix.

Dynamique :Le suivi rigoureux de la dynamique s’accompagne d’une définition optimale des sons de faible amplitude, sans perte audible de définition des plages musicales que nous avons l’habitude de jouer pour évaluer ce paramètre. La retranscription est donc vivante et détaillée et suit de manière précise la dynamique de chaque audiogramme.

Attaque de note :Cette spontanéité de la réponse dynamique s’illustre dans les attaques de notes, que l’on peut qualifier d’instantanées. Les attaques de notes contribuent à la mise en valeur de la lisibilité, ainsi qu’à la localisation des différentes sources sonores et musicales dans chaque plage jouée.

Scène sonore :La scène sonore englobe les sons directs et les sons réfléchis par les acoustiques de salles, toutes différentes les unes des autres. Le PX1 restitue aussi précisément que possible l’expression de chaque instrument, baignant dans une ambiance sonore authentique, pour une image sonore superbe.

Transparence :Ce préamplificateur fait preuve d’une précision de tous les instants. Il ne colore aucun timbre, il respecte les plages musicales joliment retranscrites, en s’approchant le plus possible des nuances et du contenu harmonique sur un aspect général, pour une restitution sans faille, ne manquant ni de musicalité, ni de relief.

Qualité/prix :La gamme Smart présente des dimensions très compactes, garantissant un WAF très favorable. Mais surtout, ce préamplificateur très complet, acceptant tant des sources analogiques que numériques, remplit son rôle avec brio, au point de dépasser toutes les espérances que nous placions dans ce produit aussi étonnant que performant. Ce nouvel élément de la série Smart d’Avance ne dépare pas des autres éléments et, à l’instar des AX1, BX1 et des autres à venir, le rapport qualité/prix frise l’excellence.

Verdict

Le PX1 apporte tout ce que l’on attend d’un préamplificateur d’excellente qualité. Il bénéficie d’une ergonomie très conviviale (une constante dans toutes les gammes de produits de chez Advance), de très nombreuses possibilités de configuration, à commencer par le grand nombre d’entrées répondant à la majorité des exigences ; mais aussi, il s’appuie sur une conception technique très performante et judicieusement conçue. La haute musicalité est au rendez-vous et le prix demandé reste très abordable. Un nouveau succès en perspective !

Fiche technique

Origine : France
Prix : 990 euros
Dimensions : 230 x 120 x 280 mm
Poids : 3,6 kg
Finitions disponibles : blanc avec vumètres blancs, ou noir avec vumètres bleus
Entrées analogiques stéréo : 1 phono compatible MM/MC,
8 lignes dont une symétriquesur XLR, et 7 asymétriques sur Cinch
Impédance d’entrée ligne : 10 kilohms
Entrées numériques : 2 USB (1 USB A et 1 USB B),
4 S/PDIF dont 1 coaxiale Cinch et 3 optiques Toslink,
1 port Bluetooth propriétaire pour interface optionnelle X-FTB01
Sorties analogiques : 1 symétrique (XLR) 1 asymétrique (Cinch),
1 enregistrement, 1 sortie passe-haut et 2 sorties pour sub-bass
Tension de sortie symétrique/ asymétrique : 4 V/2 V
Réponse en fréquence analogique : 10 Hz à 45 kHz ± 3 dB
Taux de distorsion : < 0,07 %
Rapport signal/bruit : > 100 dB
Séparation des canaux : > 80 dB