Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

DAVIS ACOUSTICS OLYMPIA ONE MASTER

 

Avec l’Olympia One, le constructeur de Troyes avait réalisé une compacte de haute musicalité dotée d’un rapport qualité sur prix absolument remarquable. Cinq ans plus tard, il nous propose une version améliorée baptisée Olympia One Master avec les toutes dernières technologies Davis Acoustics. 

La nouvelle compacte de la gamme Premium est une deux-voies accordée en bass-reflex. L’évent dorsal a une sortie largement évasée pour moins de turbulences. Le grave médium est confié au célèbre 13 KLV5 R, « le » 13 cm à membrane en fibres de kevlar tressées qui a fait la réputation de la marque, ici dans sa cinquième génération avec aimant et bobine modifiés pour un grave plus présent et une scène plus large. L’ogive conique en aluminium régule la réponse et l’énergie à la transition avec le tweeter à dôme en tissu enduit de 28 mm. Le filtre de coupure à pentes de 12 et de 18 dB/octave plus un circuit bouchon interviennent à 4 kHz afin de ne pas perturber la réponse en phase du grave médium. L’essentiel du contenu harmonique des instruments et des voix est concentré entre 100 et 4 000 Hz, ne pas intervenir dans cette plage garantit donc un respect de la structure des timbres et de l’équilibre tonal. Les composants ont fait l’objet d’une sélection plus audiophile. Le câblage « en l’air » est confié à du Hifi Câbles et Cie en cuivre pur gainé téflon PTFE de diamètre différent selon le haut-parleur. Le bornier arrière est doré et double. Entièrement assemblée à l’unité de production de Troyes, la One Master reçoit une nouvelle ébénisterie rectangulaire, à peine plus petite que celle de la One, en merisier naturel ou en ébène contre supplément.

Fabrication et écoute

Construction : Dans sa finition ébène, la nouvelle compacte Olympia One Master (que nous appellerons par la suite OOM) se révèle aussi distinguée qu’une compacte… britannique. L’assemblage des haut-parleurs est impeccable, le double bornier à fiches métalliques permet un raccordement fiable avec tous les types de terminaisons de câbles. Pas de pointes prévues, un pied solide s’impose.

Composants : Le remarquable transducteur grave médium en fibres tressées de kevlar est toujours à la tâche, pour notre plus grand plaisir auditif d’ailleurs. L’ébénisterie adopte un véritable placage en essence de bois véritable, et le filtre a été repensé pour linéariser la réponse et renforcer le registre de grave.

Grave : La OOM délivre un message très cohérent, l’assise est particulièrement crédible grâce au travail soutenu du haut-parleur de 13 cm. Le registre descend fermement et sans traînage. L’ébénisterie ne produit aucune tonique et l’accord bass-reflex bien réalisé complète très linéairement la réponse du transducteur. La sensation de niveau surprend réellement.

Médium : Les premières mesures de musique affichent la couleur, ou plutôt les couleurs car les OOM n’en manquent pas. Le registre déployé est tonique et épanoui. Les timbres aux saveurs très justes documentent un message à la texture aussi souple que la plus belle des flanelles. Le haut médium bien dégraissé contribue énormément à la grande intelligibilité de lecture de chaque partition. La jonction entre la fibre de kevlar et le tissu du dôme est totalement imperceptible.

Aigu : Le dôme « large » n’en file pas moins subjectivement haut avec de la douceur et une bonne précision harmonique. Tout cela confère une belle extension harmonique et des retombées de notes convaincantes. Le test de la pipa de Zhao Cong (« Moonlight on Spring River ») est révélateur à cet égard avec un instrument qui n’agresse pas les tympans, et c’est déjà une belle réussite, et des cordes frottées très palpables.

Dynamique : Les compactes Davis ne semblent pas craindre les watts. Il faudra cependant considérer les 120 W annoncés comme une puissance instantanée maximale. Nous avons toutefois écouté certaines pistes tests comme « Dis-le » par Baz Baz à un niveau élevé avec une confortable impression d’énergie et une bonne résolution sur les transitoires. Et sans distorsion !

Attaque de note : Le fait d’utiliser des haut-parleurs légers et donc rapides favorise la reproduction des transitoires et des attaques de notes. Les OOM réagissent avec beaucoup d’élan au message musical, ce qui leur confère ce caractère alerte mais toujours juste en termes de palette tonale. L’excellente lisibilité n’assombrit pas les messages complexes.

Scène sonore : Outre l’étroitesse du baffle frontal, un autre aspect essentiel dans la construction des OOM est le montage rapproché des centres émissifs des haut-parleurs de médium et d’aigu qui tend vers la source ponctuelle vue du point d’écoute. La scène sonore prend ainsi de l’envol, de l’espace. La stabilité de l’image stéréo et le bon étagement des différents plans crédibilisent le volume virtuel du lieu de chaque performance.

Transparence : Les OOM offrent un assortiment varié de qualités subjectives avec notamment une bande passante étendue, un équilibre linéaire, un grave maîtrisé et de la tonicité. Elles ne dédaignent pas d’être chatouillées par la puissance d’un bon amplificateur, mais attention, car leur faible distorsion subjective et leur intégrité musicale vous fera vite oublier qu’elles n’encaissent « que » 120 W en pointe. Il serait vraiment dommage de griller les haut-parleurs…

Rapport qualité/prix :S’il est un fabricant d’enceintes acoustiques pour qui le rapport qualité sur prix est un challenge et un impératif de chaque cahier des charges, c’est bien Davis Acoustics. La compacte OOM ne déroge pas à la règle, cette deux-voies « masterisée » est fort bien fabriquée et propose des prestations musicales d’excellente facture. Bravo !

Verdict

De taille relativement modeste et comparable à celle d’une compacte anglaise (clin d’œil…), la Olympia One Master nous a conquis par le panache de sa restitution naturelle et enjouée. Le travail sur le registre grave ferme et défini nous a vraiment convaincus. Associée à un intégré de qualité, tube ou transistor, elle permettra de se constituer un véritable système haute-fidélité, compact et vivant.

fiche technique

Origine : France
Prix : 1 500 euros(finition merisier), 1 800 euros (finition ébène)
Dimensions : 250 x 350 x 180 mm
Poids : 8,5 kg
Réponse en fréquences :47 Hz - 21 kHz
Impédance nominale : > 5 ohmsSensibilité : 90 dB/W/m
Puissance recommandée :80 W à 120 W