Retrouvez nous sur Facebook

 

150 BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

ABSOLUE CREATIONS TIM REFERENCE

ANALYSIS PLUS SOLO CRYSTAL COPPERXLR & BLACK MESH OVAL 9 HP

ATOHM ZEF MAX

ECLIPSE TD-M1

HIEGEL SUPER

IFI AUDIO

IFI AUDIO MICRO IDAC USB

WIREWORLD SERIE 7 ECLIPSE XLR & MINI ECLIPSE HP

REAL CABLE NANO-DAC

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

YAMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

ACCUPHASE E-600

ADVANCE ACOUSTIC X-190

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A220

AMI MUSIK DDH-1

AYON POLARIS III & ORTHOS XS

AYRE AX-5

BC ACOUSTIQUE EX-332D

CAYIN M-845 I

DEVIALET SPEAKER ACTIVE MATCHING

MING DA MD-6L6

GATO AUDIO DIA-250

VIOLA AUDIO LABORATORIES CRESCENDO & FORTE

ICOS 270 INIT INCLUSIVE

MARANTZ PM8500

PASS LABS XA100.8

SOULUTION 520 & 501

JADIS I50

MICROMEGA MYAMP

NAD C 390DD

VAC SIGMA 160I 

TEAC AX-501

NAD M12 & M22

 
ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

ACOUSTIC ENERGY REFERENCE 2

ADVANCE ACOUSTIC K5S

ADVANCE PARIS XL-1000

ALBEDO APTICA

ATC SCM40

AVANTGARDE ZERO 1 PRO

B&W 684 S2

B&W 800D

BMC PURE VOX

DAVIS ACOUSTICS CEZANNE HD

FOCUS AUDIO FP 90 SE

FOSTEX GX100MA

WILSON BENESCH A.C.T.

QUADRAL AURUM TITAN VIII

PROAC RESPONSE D30R

PENAUDIO GENYA SIGNATURE

FISCHER & FISCHER SN-SL 570

DAVIS NIKITA 2

WILSON BENESCH SQUARE 5 SERIE 2

FOCUS AUDIO FC9SE

MAGICO S1

LEEDH MODELE 20.1

FOSTEX GX103MA

ROCKPORT TECHNOLOGIES ATRIA

GOLDMUND MIMESIS 16.5 & PROLOGOS ACTIVE

FOSTEX G1302MG

DYNAUDIO CONTOUR S 1.4

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

ACCUPHASE DP720

ACOUSTIC SOLID WOOD MPX

ADL X1

ADVANCE ACOUSTIC X-UNI

AMI MUSIK DS5

ATOLL SDA200

B.M.C. PURE DAC

CHORD CODEX

ATOLL ST100

AYON CD-1SX

FOSTEX HP-A4

DENON DA-300 USB

NAD D1050 USB

ROTEL DD-1580

CHORD QBD76 HDSD

NORTH STAR DESIGN SUPREMO

YAMAHA CD-3000

M2TECH YOUNG DSD

TAD D-1000

Bannie_re_provisoire

DAC

CHORD CODEX

100

Les éléments haute-fidélité de Chord se distinguent par leur design audacieux de coffret d’aluminium de qualité aviation taillé dans la masse. Le lecteur réseau CodeX appartient à la gamme Choral, qui comprend de nombreux maillons afin de constituer une chaîne complète.

Le lecteur réseau CodeX se présente sous une forme compacte (voir fiche technique) s’inscrivant dans la gamme Choral pourvue de nombreux appareils complémentaires : transport CD, DAC, lecteur CD intégré, préamplificateur ligne, préampli phono, amplis de puissance… et lecteur réseau. Chord fournit en option une sorte de rack spécifique à la gamme, en aluminium massif, afin de superposer les éléments, légèrement inclinés vers l’avant. Le CodeX reprend la gestion du lecteur réseau DSX1000 et le procédé de conversion du DAC Qute EX, en une habile synthèse.

Ergonomie
Le style dépouillé du CodeX peut surprendre. Ainsi, le dessus de l’appareil comprend un afficheur couleur TFT flanqué d’un genre de trackpad pour naviguer dans les menus. La partie frontale reçoit une sortie casque jack stéréo 6,35 mm et la photodiode de réception des signaux de la télécommande, un petit bijou en aluminium taillé dans la masse. La face opposée arbore une prise IEC et son commutateur pour l’alimentation à découpage intégrée. Le lecteur dialogue avec l’extérieur au moyen de deux prises BNC 75 ohms recevant un signal en S/PDIF, l’une des deux prises étant dévolue à un transport CD en option, tandis que l’autre se consacre à de plus hauts débits numériques. Les données audio peuvent aussi transiter via un port USB ou un port Ethernet. Chord met l’accent sur les liaisons filaires, au contraire des moyens du Bluetooth ou du Wi-fi, en raison de leurs piètres performances, souligne le constructeur, à transporter dans les meilleures conditions possibles les signaux échantillonnés à 192 kHz sous 24 bits. Cela posé, grâce au raccordement à un ordinateur Mac ou PC, on pourra aussi piloter le CodeX via iOS, au moyen d’une application spécifique pour iPhone et iPad, téléchargeable sur l’App Store. Notons que cette facilité nécessite obligatoirement la présence d’un ordinateur, faisant l’interface entre le Smartphone ou la tablette et le CodeX.

101

Formats
Le lecteur réseau Chord accepte tous formats audionumériques MP3, WMA, AAC, ALAC, FLAC, WAV, jusqu’à la fréquence d’échantillonnage de 384 kHz sous 24 bits. Mais il peut aussi recevoir des signaux DSD64 et 128 (format DXD exploitable via le port USB), convenablement encapsulés sous format PCM, conformément au procédé DoP (DSD over PCM).

Une électronique compacte
Le coffret contient une alimentation à découpage, aussi efficace que peu encombrante. Sur le flanc opposé, une carte d’origine allemande de Stream Unilimited gère les flux entrants ; il s’agit de la partie « streamer » proprement dite. On notera le soin des liaisons 75 ohms en interne, employant du câble coaxial de très bonne qualité, ainsi que des mini-fiches et prises garantissant le respect de l’impédance. Les circuits de conversion font appel à la technologie développée par Chord : le processeur programmable Xilinx gère le traitement du signal, la synchronisation, le filtrage, puis la conversion numérique vers analogique à très haute résolution. Nous avions rencontré ce système à DSP dans le DAC Qute EX. Les étages de sorties analogiques sont constitués d’un amplificateur opérationnel Analog Devices OP276 par canal, ainsi que de quelques transistors en CMS. On retrouve des transistors, mais de taille plus conventionnelle, dans le double montage push-pull de la sortie casque, très performante et musicale. Le contrôle de volume fonctionne au moyen d’un potentiomètre motorisé, uniquement télécommandé, car son axe n’est pas accessible à l’extérieur du coffret.

102

Fabrication et écoute

Construction : Comme les autres éléments de la marque Chord, le CodeX se présente sous une forme et une finition originales, dans un coffret en aluminium massif de qualité aéronautique, présentant des arrondis sur les flancs. On notera la belle finition englobant l’intégration de l’afficheur et de l’encodeur. Aucune sérigraphie ne vient troubler cette grande sobriété : heureusement, le nombre de connecteurs n’est pas élevé.

Composants : Le constructeur semble faire le grand écart entre la haute technologique du numérique et ses circuits à haute intégration, d’une part, et un certain classicisme, d’autre part, avec, par exemple, la présence d’un potentiomètre de volume motorisé… Le choix des composants s’avère soigné. Et surtout, à l’instar du DAC Qute EX, le CodeX intègre un processeur Xilinx de type FPGA (Field Programmable Gate Array), réseau logique programmable : grâce au logiciel interne développé par Chord, il offre un traitement optimal du signal suréchantillonné à 2 048 fois la fréquence de base.

Grave : On retrouve ici, dans les grandes lignes, les qualités du petit DAC Qute EX de la marque. Le registre grave est à la fois consistant et rapide. Sa précision n’a d’égale que sa grande faculté à passer du tendu à l’ample, à l’image de ce qu’il extrait des audiogrammes.

Médium : Nous avions souligné le naturel du Qute EX dans ce registre, gage d’un taux de jitter infinitésimal. Ici, le CodeX semble aller plus loin dans cette impression de naturel, lorsque le streamer est relié au moyen de ses sorties symétriques. Le naturel du médium illustre la manifestation d’un jitter infinitésimal, pour une restitution rappelant la fluidité des sources analogiques.

Aigu : La finesse déjà rencontrée sur le Qute EX dans le registre aigu se retrouve également ici, accompagnée d’un peu plus de consistance, améliorant le côté naturel de la restitution. Le CodeX monte très haut, sans que l’on ressente de simplification du signal, qui reste défini tant sur les formations classiques que sur les orchestres électrifiés, avec une excellente différentiation des nuances de cymbales.

Dynamique : Le CodeX bénéficie de l’apport de son alimentation embarquée pour délivrer une dynamique dont le suivi scrupuleux, sur tous les types de musique, démontre un excellent pouvoir d’analyse. La solution technique du FPGA se vérifie ici, pour la faculté de résolution des signaux musicaux, quelles que soient leurs amplitudes respectives, y compris les plus faibles.

Attaque de note : La dynamique constatée sur le test précédent s’accorde avec les attaques de notes, d’une vivacité appréciable, prompte à restituer sans retard et avec soin les cordes frappées (pianos), pincées (guitares) et les percussions. Le CodeX se comporte tout aussi brillamment sur les jeux en slap demandant une grande énergie instantanée, comme sur le stick Chapman de Pascal Gutman (sur l’album Cascades).

Scène sonore : La scène sonore s’étend dans un volume tridimensionnel, sans privilégier un axe par rapport à un autre. Les sources sonores, placées dans ces environnements acoustiques, profitent d’un excellent détourage, ce qui illustre à nouveau le pouvoir analytique des circuits de conversion du streamer Chord.

Transparence : À l’instar du petit DAC Qute EX, le CodeX sait se montrer tout aussi transparent, mais avec un zeste de consistance en plus, car il diffuse un peu plus de matière sonore. Cela posé, aucune tonique n’est audible, aucune coloration du signal ne venant interférer dans ce constat très positif.

Qualité/prix : Malgré sa taille très compacte, ce lecteur réseau Chord est à compter parmi les tout meilleurs de sa catégorie, tant pour son ergonomie (en dépit de l’absence de sérigraphie des connecteurs) que pour ses performances de lecture, dont la qualité va au-delà du petit DAC Qute EX.

Verdict
La présentation originale de ce lecteur réseau, tant pour le design que pour sa compacité, bénéficie d’une excellente ergonomie et de qualités musicales indéniables. Chord maîtrise, en effet, la technologie numérique avec ses convertisseurs programmés. Le CodeX s’intégrera facilement dans toute installation hi-fi « connectée » et, mieux, dans un ensemble de la série Choral de la marque, présentée sous le même design.

Fiche technique
Origine : Royaume-Uni
Prix : 5 750 euros
Dimensions : 338 x 60 x 145 mm
Poids : 7 kg
Consommation : 20 W
Entrées numériques : 1 S/PDIF sur RCA, 1 USB
Formats détectés : PCM jusqu’à 384 kHz, DSD64 et DSD128
Rapport signal sur bruit : 115 dBV
Gamme dynamique : 118 dBV
Distorsion harmonique totale : inférieure à -103 dBV
Sorties analogiques stéréo : asymétriques sur RCA et symétriques sur XLR