Bannie_re_provisoire

ENCEINTE

GOLDMUND MIMESIS 16.5 & PROLOGOS ACTIVE

88

89

 

La firme helvétique complète sa collection d’électroniques et d’enceintes acoustiques en allant toujours plus loin dans l’élaboration de la technique au service de la musicalité. Voici un ensemble préamplificateur et enceintes actives auquel il ne manque qu’une source, voire plus.

La réception de produits Goldmund et leur installation dans notre auditorium sont un événement en soi. Le distributeur français, en la personne de Jefferson Torno, est venu assembler les supports d’enceintes et configurer l’ensemble, afin d’optimiser la restitution sonore globale au moyen des outils logiciels logeant dans le Mimesis 16.5. La structure est simple, puisqu’il s’agit d’un préamplificateur, relié en numérique, au moyen d’une variante de S/PDIF, aux deux ProLogos Active, ce dernier terme signifiant que les amplificateurs sont intégrés aux enceintes acoustiques.

Le préamplificateur correcteur
Le Mimesis 16.5 constitue le milieu de gamme de chez Goldmund. Il sait gérer le son en multicanal, dispose d’un décodeur détectant les signaux en Dolby Digital, en DTS et la dernière version de ce dernier, le DTS Neural. La face arrière comprend cinq embases au format HDMI, quatre entrées et une sortie. Mais la firme suisse propose un autre préamplificateur, nettement plus abordable, qui dispose exactement du même équipement que le Mimesis 16.5, à l’exception de la gestion de l’audio vidéo. En effet, le Mimesis 11 dispose d’entrées analogiques et numériques (S/PDIF en coaxial et optique), de même que l’USB, et le Wi-fi en option. Toutes les enceintes Goldmund fonctionnant en filaire, mais aussi en sans-fil (Wi-fi), on peut donc relier chacun des préamplificateurs aux enceintes, en utilisant soit l’une, soit l’autre solution de raccordement. On peut, soit dit en passant, relier un ordinateur, faisant office de serveur musical, à un ensemble Goldmund en utilisant un dongle USB spécifique. Ceux des produits Golmund n’étant pas équipés en liaison sans fil peuvent bénéficier du boîtier Wireless Transmitter de la marque. Fonctionnant à partir du secteur, il dispose d’une entrée numérique S/PDIF, la sortie étant diffusée dans la bande des 2,4 GHz du Wi-fi (et accessoirement du Bluetooth).

90

Les enceintes amplifiées
Les ProLogos Active travaillent en deux voies et trois haut-parleurs. Les boomers médiums de 18 cm de diamètre, fonctionnant de concert, ont été fabriqués tout spécialement par Audio Technology pour Goldmund. Le volume interne de la ProLogos Active est décompressé par un évent bass-reflex orienté vers le sol, ce qui tend à rendre indispensable le cadre optionnel surélevant les ProLogos. Aucune vibration de coffret ne vient perturber la restitution sonore, grâce à l’“Acoustic Grounding” que l’on voit pointer vers le sol, au centre du socle inférieur de l’enceinte. La marque reste fidèle à Scanspeak pour les tweeters. Le dos de chaque ProLogos accueille une paire d’amplificateurs Telos, polarisés en classe AB, d’une puissance de 300 W chacun. Le fait d’utiliser deux amplificateurs identiques pour la paire de boomers, d’une part, et pour le tweeter, d’autre part, garantit le maintien de la cohérence à tous volumes d’écoute. La petite fenêtre sombre que l’on aperçoit à gauche des boomers abrite les circuits de réception du Wi-fi. Nous avons surtout essayé l’ensemble Goldmund en filaire, suivant une configuration bien précise : chaque enceinte, reliée au Mimesis 16.5 via son propre câble S/PDIF, reçoit deux canaux, convertis en analogique juste avant d’attaquer les amplificateurs : l’un à destination de celui des boomers, l’autre pour le second Telos alimentant le tweeter. Malgré leur taille réduite, ces enceintes sont capables de délivrer une pression acoustique de 117 dB SPL à l’unité, soit 120 dB SPL pour les deux enceintes en service, sans distorsion notable et en conservant une musicalité de très haut niveau.

L’apport de la correction
Le Mimésis intègre un microprocesseur ARM, et surtout un DSP de chez Analog Devices, mettant en œuvre un système très performant de correction acoustique, capable d’optimiser la réponse de chaque transducteur ou groupe de même nature (à l’instar de la paire de boomers de la ProLogos Active). Cette opération est effectuée par le distributeur Goldmund lui-même. On peut ainsi, grâce au logiciel intégré Leonardo, affiner la réponse en fréquence, éliminer les rotations de phase, notamment de part et d’autre de la fréquence de transition, et aligner les transducteurs sur le plan temporel, le tout bénéficiant d’une précision extrême. Le logiciel Proteus harmonise les enceintes avec leur environnement acoustique, grâce à une précision du paramétrage atteignant 0,01 milliseconde. Ainsi, en théorie, les infimes petits détails sonores, habituellement brouillés, voire atténués jusqu’à ne plus les entendre, devraient être audibles, grâce aux logiciels intégrés d’optimisation des Goldmund. En pratique, il ne reste plus qu’à passer aux écoutes pour juger de l’efficacité de cet ensemble matériel et logiciel.

91

Fabrication et écoute

Construction : Goldmund adopte le tout métallique, tant pour le coffret du Mimesis 16.5 que pour ceux des enceintes ProLogos. Inutile de dire que la finition, absolument irréprochable, reprend les standards de la marque. Le préamplificateur ne comprend que deux commandes de part et d’autre de l’écran d’affichage, ces trois éléments prenant place sur une façade épaisse d’un centimètre. Les enceintes sont réalisées en aluminium, dans un agencement qui les exempte de vibrations parasites.

Composants : Les composants de haute qualité sont choisis avec soin en fonction de leurs rôles respectifs. On notera la qualité des amplificateurs polarisés en classe AB, tirant leur énergie d’une alimentation surdimensionnée, et les circuits numériques placés en amont, recevant du signal S/PDIF du préamplificateur processeur Mimesis 16.5. Ce dernier intègre, lui aussi, une haute technologie combinant logiciel et matériel.

Grave : Le bas du spectre s’exprime en un adroit équilibre de neutralité et de consistance. La définition de ce registre impressionne sur tous les styles de musique par son authenticité, sa rapidité du temps d’établissement et son absence de coloration, dans une restitution hors normes. Les deux boomers médiums fonctionnent de concert et procurent à la restitution une belle assise dans ce registre, en conservant une lisibilité exemplaire, prompte à différencier les différents événements sonores avec un naturel saisissant, jamais pris en défaut.

Médium : Les ProLogos étonnent à chaque instant par la richesse inattendue du registre médium. En effet, on perçoit avec ravissement de petits détails jusqu’alors imperceptibles. Ces enceintes actives lèvent, sur le message sonore, un véritable voile, d’une manière si élégante et flagrante que tout néophyte est à même de le remarquer. Ces Goldmund diffusent un médium sans coloration, tout en nuances, avec ce caractère vivant que l’on ne retrouve que dans les maillons d’exception. Elles nous font redécouvrir tous nos audiogrammes dont nous pensions avoir fait le tour depuis longtemps. Les moindres inflexions, comme ces échos infimes sur les morceaux de John Martyn (et plus particulièrement sur la batterie de Phil Collins) se font entendre, dans une musicalité peu commune. Ce registre resplendit, tant dans la retranscription des voix que dans la focalisation des sources sonores et leur différenciation, sans jamais perdre la cohérence et les intentions des musiciens dont le jeu est mis en valeur avec tact et respect, dans des ambiances criantes de réalisme.

Aigu : La cohérence remarquée et appréciée dans les deux registres précédents se retrouve dans la bande de fréquences aiguës. La finesse de restitution et l’absence totale de coloration mettent en exergue toutes les variations harmoniques des instruments, dans une variété insoupçonnée. Le caractère fluide et soyeux du registre aigu, dépourvu de toute agressivité, s’inscrit dans une démarche analogique, dans le sens le plus noble du terme. Le pouvoir d’analyse très élevé des ProLogos Active leur confère le pouvoir de s’effacer devant le message sonore à restituer, dans une liberté rarement atteinte ailleurs.

Dynamique : Le sens du détail, remarqué dans ce qui précède, ne saurait être aussi poussé sans un suivi scrupuleux de la dynamique, porté par la rapidité des électroniques et celle des transducteurs. À l’écoute d’enregistrements présentant des écarts de niveaux importants, les ProLogos Active se montrent imperturbables sur les fortissimi qu’elles encaissent en conservant, au prix d’une grande stabilité, leur musicalité et leur neutralité. Ces Goldmund ne sacrifient pas pour autant les événements sonores de faible niveau, les pianissimi, ne présentant aucune simplification du message musical. L’écoute des passages significatifs de Gogol Suite d’Alfred Schnittke, ainsi que des morceaux de très haute dynamique de Radio K.A.O.S. de Roger Waters fut plus que concluante sur cet aspect particulier des tests.

Attaque de note : L’un des tests les plus flagrants, pour évaluer les attaques de notes, consiste à écouter des plages de haute énergie sur un large spectre sonore. En d’autres termes, utiliser les morceaux du disque Cascades de Pascal Gutman, spécialiste du Stick Chapman, instrument à douze cordes se jouant en tapping (cordes frappées aux doigts des deux mains). Cet instrument présente une tessiture étendue, descendant plus bas qu’une basse électrique normale et montant au moins aussi haut qu’une guitare, suivant le type d’accordage choisi. Les attaques de notes, surtout sur les six cordes de grave, sont aussi vives que leur contenu spectral est étendu. Sur ce point, l’ensemble Goldmund se comporte de la meilleure manière qui soit, par sa restitution vive, précise et dense, des caractéristiques que l’on retrouve aussi sur d’autres instruments, en particulier les percussions. La réponse très rapide du Mimesis 16.5 et des ProLogos Active n’entraîne aucune agressivité, illustration d’une maîtrise du message musical.

Scène sonore : La scène sonore varie en fonction de celle figurant dans les fichiers audio lus, tout en conservant autant d’authenticité que de stabilité. Il suffit de tout simplement fermer les yeux pour se sentir enveloppé par la musique, dans un lieu tridimensionnel qui s’adapte avec autant de subtilité aux ambiances sonores. Ce constat très positif va de pair avec le haut pouvoir d’analyse des Goldmund dans la restitution des microdétails dont certains étaient restés inaperçus jusqu’alors. De même, les sources instrumentales bénéficient d’une excellente focalisation, où l’on peut évoquer leur placement dans un relief cohérent et réaliste. Cet ensemble recrée avec tact et élégance le naturel des plages musicales lues, pour le plus grand plaisir des auditeurs.

Transparence : Si l’on devait ne retenir qu’un maître mot caractérisant au mieux le Mimesis 16.5 et les ProLogos Active, ce serait la neutralité, voire la transparence. Ce système très performant, doué d’une musicalité au-delà de toute espérance, cultive une transparence de tous les instants, grâce à son absence de coloration et sa propension à restituer le moindre détail du message sonore, ce qu’il fait avec élégance et nuance, tout en finesse. Nous sommes en présence d’électroniques exceptionnelles, capables de tirer la totalité de ce qui est inscrit dans les audiogrammes. Ces performances étonnent, tant on n’a pas coutume de constater une telle fluidité, bouleversante de vérité.

92

Verdict
La musicalité exceptionnelle des électroniques et enceintes Goldmund n’en finit pas d’étonner : seul un tel ensemble de très haut niveau qualitatif, au prix en rapport, peut nous faire redécouvrir des plages musicales que nous pensions pourtant connaître dans les moindres nuances. La neutralité peu commune, voire unique, du préamplificateur Mimesis 16.5 relié à la paire de ProLogos Active ravit les oreilles de l’audiophile le plus exigeant. Il ne s’agit pas de tomber amoureux du son, mais d’apprécier, à tout instant, les œuvres musicales restituées telles qu’elles ont été jouées et enregistrées. Ces Goldmund, électronique et enceintes de très haut niveau, à l’esthétique très réussie, classieuse et intemporelle, s’effacent littéralement derrière le message musical : la neutralité d’un tel ensemble d’exception procure une expérience d’écoute absolument inoubliable.

Fiche technique
Origine : Suisse
Prix :
Mimesis 16.5 : 49 900 euros
Mimesis 11 : 12 000 euros
ProLogos Active : 48 000 euros (la paire)
Cadres métalliques ProLogos : 3 000 euros
Wireless Transmitter : 2 750 euros
Mimesis 16.5
Dimensions : 400 x 400 x 130 mm
Poids : 15 kg
Entrées numériques :
10, 2 S/PDIF, 1 AES ou S/PDIF,
2 optiques, 1 USB et 4 HDMI
Entrées analogiques :
6, indépendantes ou 6 canaux
Sorties numériques : 8 S/PDIF, soit 16 canaux configurables et 1 HDMI
ProLogos Active
Dimensions : 290 x 500 x 430 mm
Poids unitaire : 35 kg (sans cadre support)
Transducteurs : 2 x 7 pouces à cône (charge bass-reflex)  et 1 fois 1 pouce à dôme
Amplificateurs : 2 Telos de 300 W chacun par enceinte
Gamme dynamique : >100 dB
Réponse en fréquence : 38 Hz (-6 dB) à 25 kHz
Entrée numérique : 1 S/PDIF
Sortie numérique (pour cascade ou caisson de graves) : 1 S/PDIF