Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité Logo du site haute fidélité

ENCEINTE

DAVIS NIKITA 2

Davis Acoustics revoit sa copie en améliorant l’une de ses références les plus prisées, la Nikita, enceinte de format bibliothèque, devenant Nikita 2, au prix de nombreuses améliorations.

La Nikita 2, succédant à la Nikita, gagne en hauteur ce qu’elle perd en profondeur, dans un élan de modernisation du design. Elle conserve l’association d’un boomer de 20 cm, décompressé par un évent bass-reflex à un tweeter, non à dôme, mais… à cône. Les performances de cette enceinte lui ont fait rejoindre ses consœurs de haute volée de la série Dream, les MV One et les Karla.

Enceinte de bibliothèque
Les « petites » nouvelles de Davis Acoustics se classent dans les enceintes de bibliothèque, mais on atteint là la limite haute, due à la taille du coffret et surtout à l’installation de l’évent, situé à la base du coffret. Pour cette raison, les Nikita 2 sont livrées avec des supports dont le socle supérieur présente une ouverture alignée sur la sortie évasée du large évent d’environ 10 cm de diamètre. Ces pieds surélèvent les enceintes de 54 cm et comprennent des inserts recevant des pointes de découplage. Le coffret se compose d’épaisses parois de haute densité. Une entretoise horizontale rigidifie le coffret, en soutenant le conduit de l’évent bass-reflex.

Cent fois sur le métier…
Davis Acoustics peaufine depuis 25 ans son boomer médium de 20 cm de diamètre, le fameux 20TK8, reconnaissable à sa membrane en kevlar tressé, traité sur les deux faces, et à son ogive centrale. Cette nouvelle version profite d’améliorations majeures, dans le but d’obtenir un temps de réponse des plus brefs : un spider ajouré, afin d’obtenir plus de vivacité dans l’excursion, et un aimant TiCoNAl : titane, aluminium, nickel et cobalt. Cette technique très coûteuse à champ orienté surpasse les aimants ferrite. Ce 20TK8R amélioré bénéficie de l’apport d’un saladier doté de branches, octroyant à la membrane une aération maximale sur l’arrière, ce procédé abaissant de manière sensible le taux de distorsion.

Du cône kevlar pour le tweeter
Ce type de technologie n’a rien de courant pour les transducteurs d’aigus, mais équipe deux autres modèles de Davis Acoustics, les colonnes Karla et Sisley HD. Ce tweeter TW20K2FR a subi quelques modifications depuis la première Nikita. En effet, la version actuelle a été conçue dans le même esprit que le boomer médium, notamment pour sa rapidité optimisée et l’énergie délivrée sur toute sa bande passante, atteignant 40 kHz sans atténuation dans l’axe ! Une double ferrite génère un énorme champ magnétique dans lequel baigne la bobine ramenée à 20 mm de diamètre (contre 25 sur la version précédente). Le cône, réalisé en kevlar finement nervuré sur sa périphérie, présente un diamètre de 50 mm. En son centre, une ogive linéarise la bande passante tout en élargissant de manière évidente la zone d’écoute, afin d’éviter l’augmentation de la directivité à mesure que la fréquence monte, aidé en cela par sa membrane de 5 cm, à la surface émissive quatre fois supérieure à celle d’un tweeter à dôme de 2,5 cm.

Fabrication et écoute

Construction : La finition reprend les principes de la marque. Pour l’instant, seul le noir satiné est disponible. Le coffret doit sa massivité à ses dimensions et à son épaisseur. Une large entretoise horizontale rigidifie le coffret.L’assemblage du pied sous l’enceinte ne pose aucun problème, grâce aux cotes très serrées de l’enceinte.

Composants : Davis ne s’est pas contenté de choisir des transducteurs de sa gamme établie. En effet, le constructeur n’a pas hésité à améliorer sa référence de boomer médium, le fameux 20TK8, épaulé par un tweeter à cône à membrane kevlar. Davis a choisi des éléments de filtre de très bonne qualité, tout comme le câble assurant les liaisons internes, provenant du spécialiste HiFi Câbles et Compagnie.

Grave : Le boomer, descendant très bas, bénéficie d’une restitution articulée et réagit avec rapidité, ce qui apporte du détail et un caractère vivant à ce registre. Les sources sonores perçues dans cette gamme de fréquences présentent un excellent détourage, les timbres étant différenciés dans un sens très musical.

Médium : Restitué à la fois par le boomer et le tweeter, ce registre s’appuie sur les temps de réponse très rapides des deux transducteurs : les voix profitent d’une bonne assise et d’une belle présence. Les Nikita 2, très performantes sur les détails, reproduisent sans effort les différents timbres, dans un souci de précision louable, y compris les moindres nuances des réverbérations, apportant leur lot de naturel à la restitution générale.

Aigu : Le tweeter des Nikita 2, équipé d’une membrane à cône, atteint les 40 kHz ! Il doit cette performance à une construction remarquable, ce qui lui permet de diffuser le registre aigu dans d’excellentes conditions, chaque événement sonore étant ciselé, restitué au prix d’une finesse remarquable. L’ogive centrale améliore la diffusion de ce transducteur, en élargissant la zone de confort d’écoute.

Dynamique : La dynamique satisfaisante de cette enceinte lui permet de surmonter avec grande facilité les pointes de modulation. La Nikita 2 ne compromet pas pour autant l’intégrité spectrale des signaux de faible amplitude qui restent intelligibles à tout niveau d’écoute : on ne ressent aucune simplification venant affecter la musicalité.

Attaque de note : Les équipages mobiles des transducteurs baignant dans des champs magnétiques énormes présentent une réactivité optimale. Ainsi, l’attaque des notes fait preuve d’une excellente rapidité sur tout le spectre sonore. Les percussions ne manquent ni de punch ni de naturel. Le large contenu harmonique du stick Chapman du musicien Pascal Gutman s’exprime avec authenticité, d’autant que cet instrument à douze cordes est joué en tapping.

Scène sonore : Cet aspect des tests d’écoute s’inscrit en droite ligne dans ce qui précède. Une scène sonore cohérente ne s’obtient, en effet, qu’en respectant certains critères cruciaux comme un équilibre des timbres, une rapidité d’établissement des événements sonores et un suivi dynamique optimal. La réponse en phase entre aussi pour une bonne proportion dans l’authenticité de la scène sonore qui varie en fonction des audiogrammes joués. Le pouvoir analytique des Nikita 2 entraîne une restitution en trois dimensions, à l’image des informations et surtout des micro-informations présentes dans les enregistrements.

Transparence : Ces nouvelles Davis remplissent bien leur rôle d’enceintes précises, dynamiques, vivantes et cohérentes. La transparence est également au rendez-vous, grâce à leur réponse au-dessus de la moyenne et à leur pouvoir analytique évoqué plus haut.

Qualité/prix : Le constructeur a peaufiné la géométrie de l’enceinte avec autant d’attention que celle qu’il a portée à la conception et à la fabrication des haut-parleurs, en allant jusqu’à choisir un spécialiste reconnu pour le câblage interne. Autant de technicité se retrouve à l’écoute, et cela profite grandement au rapport qualité/prix des Nikita 2.

Verdict
Ce nouveau modèle de chez Davis fait preuve d’une démarche technique très pertinente, agrémentée d’un soin du détail, le tout se retrouvant dans les écoutes sur tous les paramètres que nous détaillons dans les tests d’écoute. Si elles peuvent paraître un peu encombrantes à certains, avec leur profondeur de 40 cm, il faut garder à l’esprit que l’on ne pourrait descendre à 40 Hz pour une sensibilité de 90 dB avec un coffret plus compact et un boomer plus petit. Le prix, raisonnable, installe les Nikita 2 face à de nombreuses concurrentes de cette gamme de prix, mais ces nouvelles Davis ont une belle carte à jouer dans ce créneau très disputé.

Fiche technique
Origine : France
Prix : 4 000 euros la paire
Dimensions : 270 x 400 x 440 mm (980 mm avec support)
Poids unitaire : 25 kg
Sensibilité : 90 dB/1 W/1 m
Fréquence de transition : 3 kHz
Bande passante : 40 Hz à 40 kHz
Impédance nominale : 4 à 8 ohms
Puissance recommandée : 150 W (maximum : 200 W)