Bannie_re_provisoire

AMPLI INTEGRE/DAC

GATO AUDIO DIA-250

13

Le constructeur danois s’impose sur le marché du haut de gamme depuis 2009 avec une équipe de professionnels reconnus pour leur talent. Souhaitant toujours trancher avec les designs traditionnels, l’entreprise revient avec de nouvelles électroniques au look toujours aussi raffiné.

On se souvient de l’AMP-150 que nous avons primé chez Haute Fidélité au mois de septembre… Gato remet déjà le couvert avec de nouveaux appareils intégrés d’exception. Le DIA-250 est le premier d’une nouvelle ligne intégrée combinant préamplificateur, amplificateur et convertisseur. Avec ses 250 W de puissance en classe D, il présente d’ores et déjà une capacité à bouger un grand nombre d’enceintes. En cas de besoin, le DIA-400, avec ses 400 W, saura apporter un gain en puissance pour faire face à tout besoin. Une amplification en classe D au design très soignée garantit en effet une réponse énergique appréciable. Enfin, sa section numérique de conversion repose sur ce qui se fait de mieux chez Burr Brown à l’heure actuelle.

Description générale
Le châssis est à l’opposé du traditionnel, dans le même style que la ligne AMP-150/CCD-1. Sa forme aussi bien que les matières utilisées sont nobles. La marque joue donc à nouveau à l’opposé de la sobriété et de la discrétion. La partie supérieure est fabriquée sur mesure et peut être choisie en plusieurs matières, visant à une intégration harmonieuse avec la salle d’écoute. A l’avant, la façade épaisse d’aluminium brossé est parée d’un bouton rotatif pour gérer le volume. Elle est secondée par deux petits poussoirs pour la commutation des sources et la mise
en veille. La télécommande offre également la sélection des sources et du volume. L’affichage est, quant à lui, réparti de chaque côté du bouton de volume.A l’arrière de l’appareil se présentent comme à l’habitude les entrées et sorties. Les deux jeux d’entrées en RCA sont complétés par un jeu de prises symétriques XLR pour connecter un lecteur CD haut de gamme, par exemple. Du côté des sorties, la connectique RCA et XLR est présente pour permettre une interconnexion avec
un amplificateur de puissance externe. On remarque également le discret bouton-poussoir permettant d’éteindre l’afficheur ou d’afficher la fréquence d’échantillonnage. Sous le bornier gauche, se trouve la connectique numérique. Une entrée coaxiale S/PDIF, une fibre optique TosLink et une USB 2.0 asynchrone pour ordinateur.

14

Fabrication et écoute

Composants : Le montage interne est soigneusement réparti et chaque zone isolée l’une de l’autre. La section numérique située à l’avant côtoie le pilotage de l’appareil (affichage, volume, sélections), le convertisseur. L’amplification est quant à elle parfaitement isolée à l’arrière, sous une cage métallique. Cette dernière est confiée à un montage en classe D rigoureux à plusieurs étages animé par une alimentation à découpage de type Ice Power dédiée à cet effet. Un choix ambitieux dont le résultat s’avère à la hauteur des promesses lors des écoutes.

Grave : S’imposant avec force et fermeté, l’imposant afflux de courant impulsionnel garantit un déplacement des transducteurs d’enceintes avec une vélocité surprenante. Le bas du spectre se pose avec naturel et sans excès. Il vient harmonieusement compléter un caractère affirmé musical et très naturel. L’impact sur la présence de la main gauche au piano et des instruments à corde, notamment la contrebasse, est également de mise.

Médium : Elément essentiel dans la perception, il définit le caractère du message musical. Ce DIA-250 propose une réelle impression de présence vocale assortie d’une foultitude de détails sans jamais s’imposer d’une quelconque dureté. La justesse des timbres restitués est à ce titre particulièrement bien réussie sur ce modèle intégré.

Aigu : Le haut du spectre audible s’installe avec caractère, les voix, dont le médium est déjà d’un réalisme saisissant, en sont complétées harmonieusement et sans impression de crispation. Si la matité est de mise, chaque petite note de piano conserve un caractère à la fois cristallin et tactile.

Dynamique : La réserve de puissance est clairement importante. Si le DIA-250 s’accorde d’un couplage avec des enceintes de moyen rendement, le modèle 400 pourra quant à lui, sans encombre, rendre vie aux plus molles d’entre elles. La réactivité, comme l’on pouvait s’y attendre avec ce type de montage, est instantanée, laissant l’impression de compression à l’état d’idée saugrenue !

Attaque de note : L’électronique est rapide, réactive et voulue en phase avec une musique aux accents rythmés. En toute musicalité, le DIA-250 s’applique à transcrire tout enchaînement de notes avec délicatesse et détail. Nous avons particulièrement remarqué sa capacité à garder une parfaite séparation des plans et des timbres d’orchestre même lors de solos. De même les voix superposées restent bien distinctes.

Scène sonore : La scène sonore est reproduite avec une excellente largeur. L’étalement des plans dans l’espace, notamment en profondeur, est palpable. La perception est également complétée d’une légère projection plutôt naturelle et bienvenue. Les instruments restent bien en place en gardant une excellente définition. L’écoute nous a donc semblé orientée au naturel.

Transparence : D’une signature sonore mate, laissant tout de même percer la moindre inflexion, la restitution ne fait apparaître aucun renflement du spectre sonore. La palette tonale est très étendue, le grave est tendu, charpenté, le médium fin et naturel. Le haut du spectre est également riche de micro-informations, s’imposant sans effet de crispation.

Qualité/prix : Le marché des intégrés avec convertisseur grossit peu à peu. Le Gato DIA-250 offre une excellente capacité à reproduire avec beaucoup de naturel toutes sortes de musiques. A ce niveau de finition et de performance, inutile de faire la fine bouche ! A un prix presque démocratique, cet intégré nous offre donc un très bon combiné avec des possibilités d’évolution non négligeables.

15

Verdict
Gato bouleverse la donne sur le terrain des intégrés haut de gamme en proposant, à un prix contenu, un combiné performant, élégant et évolutif. La sonorité racée et détaillée, complétée par une scène sonore étendue et aérée, surprend à ce niveau de prix. La dynamique et la qualité des timbres ne sont d’ailleurs pas en reste. Nous vous invitons donc vivement à découvrir ce nouveau venu.

Fiche technique
Origine : Norvège
Prix public : 3 250 euros
Dimensions : 32,5 x 10,5 x 42 (LxHxP)
Poids : 10 kg
Puissance en sortie : 250 + 250 W sous 8 ohms
Réponse en fréquence : 20 Hz-20 kHz – 0,5 dB
Ratio signal/bruit : + 110 dB
Distorsion : - 0,001 % en sortie pré