Bannie_re_provisoire

ENCEINTE

ACOUSTIC ENERGY REFERENCE 2

57

58

 

Le constructeur britannique réapparaît en France grâce au dynamisme de JFF Diffusion. La série phare Reference du très abondant catalogue inclut une colonne et deux compactes dont cette Reference 2 équipée de haut-parleurs de grave médium sophistiqués…  

Qui ne se souvient des Acoustic Energy AE1 qui ont défrayé la chronique en 1987 ? Conçue à l’origine pour les besoins des studios professionnels, cette compacte utilisait un petit haut-parleur de grave médium à membrane conique en aluminium dont les performances en termes de définition, de tenue en puissance et de dynamique dépassaient ce qui se faisait à l’époque dans cette catégorie de produits. Le succès fut immédiat chez les pros comme chez les mélomanes, l’enceinte se vit décerner deux années de suite le British Hi-Fi Award de la meilleure enceinte. Fort d’une expérience et d’un partenariat avec une grosse entreprise asiatique, le fabricant a développé depuis plusieurs gammes de produits au prix très abordable et techniquement pointues. Parmi elles, la série Reference, le must d’Acoustic Energy, est une des plus récentes.  

L’aluminium roi

Introduite en 2011, la compacte Reference 2 (REF2 dans le texte) intègre un certain nombre d’innovations techniques conçues et imaginées par le constructeur. Ces nouveautés technologiques sont par ailleurs embarquées sur les deux autres modèles de la gamme, la compacte REF1 et la colonne REF3 dévoilée en 2013, dans des configurations adaptées. Le grave est notamment géré par un transducteur à membrane aluminium très rigide qui travaille en piston (11 cm sur les REF1 et 2, 13 cm sur la REF3) et dont la bobine, également en aluminium, est thermiquement collée au centre du cône. Ce couplage mécanique crée un dissipateur particulièrement efficace pour évacuer les calories de la bobine mobile courte à deux couches. La tenue en puissance d’un tel haut-parleur est ainsi très largement supérieure à celle d’une unité de même dimension à membrane non métallique, d’une part, et les taux de distorsion et de compression dynamique sont très sensiblement diminués, d’autre part. On reconnaît dans cette démarche les préoccupations d’un fabricant travaillant en étroite collaboration avec le milieu professionnel. Quant à l’aigu, il est confié à un tweeter à dôme de type Ring Radiator à suspension large et ogive d’origine Vifa, le scandinave les ayant néanmoins adaptés aux besoins d’Acoustic Energy. Il est installé au centre d’un petit pavillon DXT-Lens mis au point par AE et qui adapte la dispersion spatiale à celle des deux grave médium. Montés sur un saladier en fonte d’aluminium, ces derniers sont équipés d’une suspension en demi-rouleau à très long débattement et d’un circuit magnétique ultra-puissant à pièces polaires profilées. Les parois très amorties de l’ébénisterie bass-reflex à évent arrière sont réalisées dans un sandwich spécifique de médium de 7 mm et de 5 mm respectivement, enrobant une couche de caoutchouc haute densité de 3 mm. L’emploi de renforts internes rigidifie l’ensemble. Le filtrage est du second ordre et le bornier simple est d’origine WBT. Enfin, un pied support Reference, empruntant le même matériau que les parois des enceintes, est disponible au catalogue.  

Fabrication et écoute

Construction : Les enceintes livrées en laque noir piano ont fière allure. Elles ne sont pas si compactes que cela, car il faut du volume pour charger les deux unités de 11 cm ; néanmoins, les proportions retenues respectent la compacité visuelle voulue par le fabricant. L’assemblage est impeccable.

Composants : La structure sandwich de l’ébénisterie a été essentielle à l’obtention des résultats dynamiques et de réponse dans le grave des REF2. Par ailleurs, les haut-parleurs de grave médium tout à fait uniques contribuent aux remarquables qualités dynamiques et de tenue en puissance sans distorsion des enceintes.

Grave : Le but recherché par Acoustic Energy en développant cette REF2 était évidemment d’aller plus loin dans l’exploration du registre de grave que ne le fait la REF1 à un seul grave médium. La restitution ample et généreuse de la basse synthétique sur « Moonlight on Spring River » par Zhao Cong prouve que le pari est réussi. Les soubassements bel et bien audibles sont rendus avec une bonne articulation et sans tonique gênante même à fort niveau d’écoute.

Médium : L’aluminium attire nombre de constructeurs de haut-parleurs, grâce à ses caractéristiques mécaniques exceptionnelles. Néanmoins, une certaine maîtrise de sa mise en œuvre est exigée sous peine d’obtenir une restitution ascendante et manquant de relief. Acoustic Energy est un des pionniers de la membrane en aluminium et force est de constater qu’il n’a pas perdu la main. Les REF2 déversent un message plutôt vivace et aux couleurs familières. Le bas médium, d’une bonne lisibilité, introduit un médium bien timbré dont la légère introversion à la frontière avec le tweeter estompe toute trace de métallisation liée à l’aluminium. Les montées chromatiques de la soprano Simone Kermes sur « Ha Vinto Amor » conservent une belle épaisseur même sur les pointes modulatoires, l’aluminium ne colore pas le message.

Aigu : L’aigu scandinave monté dans un pavillon britannique effectue un travail de belle facture. La jonction avec les deux unités de grave médium n’est pas audible, on ne ressent aucune rupture particulière de timbre ni de réponse dynamique. Le filé en fin de bande passante manque toutefois d’un brin d’épanouissement. C’est le seul petit bémol de l’extension dans le haut du spectre qui se conjugue parfaitement au reste du spectre. L’équilibre est roi.

Dynamique : L’importateur nous avait prévenus, ces petites enceintes encaissent la modulation comme aucune autre compacte. Aussi nous avons lancé « Animal » de Francis Cabrel à niveau confortable pour juger sur pièces. Effectivement, les REF2 sont des petites boules de muscles qui répondent aux sollicitations musicales de toute amplitude. Les frappes de boule de grosse caisse déploient une ampleur tout à fait respectable et une sensation satisfaisante de matière, les haut-parleurs ne s’affolent jamais. Sur les pianissimo (introduction en sourdine du clavecin sur « Ha Vinto Amor »), les notes sont parfaitement modulées et très déliées.

Attaque de note : La réactivité dont font preuve les REF2 est le fruit de la mise en œuvre de haut-parleurs à forte accélération et d’un filtrage à réponse en phase peu tourmentée. On sent que les notes démarrent de manière instantanée, il en découle une enveloppe harmonique très cohérente en rangs et en déclinaison d’amplitude. Les différents cuivres de la batterie sur « Animal » émettent des sonorités riches en couleurs (sons caractéristiques des cymbales frappées) et en épaisseur (il s’agit bien de métal frappé qui résonne, pas de métal fin qui ondule).

Scène sonore : Très belle présentation spatiale des REF2 qui plantent un paysage sonore très ample. La sensation d’espace sur le « Moonlight on Spring River » est particulièrement bien reproduite. Les proportions dimensionnelles restituées respectent la signature de chaque performance, on retrouve là une des caractéristiques propres aux excellentes enceintes compactes.

Transparence : Les performances subjectives des REF2 se caractérisent notamment par une bande passante très étendue mais cohérente et bien équilibrée, un grand respect des couleurs et des nuances du message et une absence de distorsion subjective même à fort niveau. La teneur du grave et sa bonne articulation offrent une alternative très compétitive à ce que peut offrir une colonne, l’encombrement visuel en moins.

Qualité/prix : Pour une gamme d’enceintes de sommet de catalogue, on aurait pu s’attendre à des prix culminants. Or il n’en est rien. La REF2, proposée à moins de 3 000 euros la paire, se voit dotée de haut-parleurs maison de dernière génération et d’une ébénisterie particulièrement travaillée en termes de structure et de finition. La restitution est au diapason de ces spécifications techniques.  

Verdict

Le retour annoncé d’Acoustic Energy dans nos frontières est devenu une réalité. Ces compactes REF2 restent dans l’esprit des célèbres AE1 de la fin des années 1980, avec haut-parleurs en aluminium et tweeter à dôme, filtrage minimal et haute tenue en puissance. Très bien fabriquées, elles sonnent avec beaucoup de panache sans montrer de franches limites quand on les pousse au-delà du raisonnable. Une déclinaison domestique de compétition du célèbre concept AE1 adopté par les studios.  

fiche technique

Origine : Royaume-Uni

Prix : 2 990 euros

Dimensions : 255 x 395 x 310 mm

Poids : 14 kg

Réponse en fréquence : 40 Hz – 40 kHz à ± 3 dB

Sensibilité : 88 dB/2,83 V/m

Impédance nominale : 6 ohms

Distorsion : < 0,3 % (200 Hz à 20 kHz)