Retrouvez nous sur Facebook

 

100 BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

ABSOLUE CREATIONS TIM REFERENCE

ANALYSIS PLUS SOLO CRYSTAL COPPERXLR & BLACK MESH OVAL 9 HP

ATOHM ZEF MAX

ECLIPSE TD-M1

HIEGEL SUPER

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

YAMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

ACCUPHASE E-600

ADVANCE ACOUSTIC X-190

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A220

AMI MUSIK DDH-1

AYON POLARIS III & ORTHOS XS

AYRE AX-5

BC ACOUSTIQUE EX-332D

CAYIN M-845 I

DEVIALET SPEAKER ACTIVE MATCHING

 

ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

ACOUSTIC ENERGY REFERENCE 2

ADVANCE ACOUSTIC K5S

ADVANCE PARIS XL-1000

ALBEDO APTICA

ATC SCM40

AVANTGARDE ZERO 1 PRO

B&W 684 S2

B&W 800D

BMC PURE VOX

DAVIS ACOUSTICS CEZANNE HD

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

ACCUPHASE DP720

ACOUSTIC SOLID WOOD MPX

ADL X1

ADVANCE ACOUSTIC X-UNI

AMI MUSIK DS5

ATOLL SDA200

Bannie_re_provisoire

AMPLI INTEGRE

CAYIN M-845 I

51

Le constructeur chinois Cayin continue d’explorer de nouvelles pistes esthétiques et sonores avec cet intégré M-845i. La plus que centenaire triode à chauffage direct dans une enveloppe au design contemporain, telle est la recette de cette électronique qui échappe aux poncifs sonores et esthétiques.

Les électroniques utilisant des triodes à chauffage direct ne sont pas légions. Ces tubes dont les références les plus connues sont la 300B, triode parmi les triodes, la 205D plus ancienne ou la 845 plus récente ont été à l’origine de quelques-unes des réalisations mythiques de constructeurs célèbres qui hantent toujours les rêves des audiophiles du monde entier. Certaines électroniques Western Electric conçues dans la première moitié du vingtième siècle se négocient de nos jours à prix d’or. Plus proche de nous, Cayin est l’un des quelques fabricants actuels dont le catalogue continue de proposer des électroniques abordables équipées de ces triodes. La Chine est devenue depuis quelques années le plus gros producteur de tubes destinés à l’audio, on trouve désormais très facilement des 300B ou des 845 d’excellente qualité, il était donc logique qu’un fabricant chinois d’électroniques s’y intéressât de près.  

Deux triodes plutôt qu’une

Le M-845i est un intégré dont le schéma électrique n’est pas sans rappeler celui d’un autre intégré que nous avions apprécié en son temps, le Tri TRV-845SE. En effet, Cayin a mis à profit une structure de schéma à plusieurs étages utilisant un circuit de sortie à simple étage motorisé par une triode à chauffage direct 845, celle-ci étant drivée par une autre triode à chauffage direct, la 300B. Cette configuration qui tend vers l’idéal théorique où la source a une impédance la plus faible possible voire nulle, et la charge une impédance la plus élevée possible voire infinie, présente plusieurs avantages. La 300B présente une résistance interne faible. De ce fait, elle envoie un signal amplifié sous basse impédance à la 845, ce qui contribue à étendre la bande passante du duo. Par ailleurs, les spectres de distorsion de ces deux tubes sont comparables et tendent ainsi à réduire la distorsion globale du couple travaillant en opposition dynamique de phase (quand le courant augmente dans la 300B, il diminue dans la 845). Le montage ne spolie donc pas les qualités légendaires de restitution de ces tubes. Sur chaque canal, le signal entrant transite d’abord par un étage de gain suivi d’un étage d’adaptation d’impédance avant d’attaquer la triode 300B. On dénombre neuf tubes au total dont deux 845, deux 300B, trois 6SN7 (double triode à gain moyen) dont deux en charge de l’adaptation d’impédance, et deux 6SL7 (double triode à gain élevé) en charge du gain, tous d’origine chinoise Full Music. Le troisième tube 6SN7 est utilisé dans la régulation de la haute tension par ailleurs filtrée par inductance de lissage et temporisée à l’allumage. Ils sont tous installés sur des supports en céramique à contacts dorés, gage de fiabilité dans le temps. Les réglages de la polarisation et du bruit résiduel des 845 sont externes et accessibles sur le dessus de l’appareil une fois la grille de protection en métal laqué retirée. Les transformateurs de sortie ont été réalisés spécialement pour ce modèle. Les résistances à film carbone de marque Takman et les condensateurs de liaison Multicap au polypropylène traduisent toute l’attention portée par Cayin quant à la musicalité et à la définition. Enfin les bornes haut-parleurs sont des véritables WBT de la série 780.

52

Fabrication et écoute

Construction : Gros efforts esthétiques réalisés par le fabricant chinois qui cherche visiblement (c’est le cas de le dire…) à séduire la clientèle occidentale. L’imposant et lourd châssis s’embellit des galbes formés par l’encadrement en aluminium de la face avant. Cette face avant en méthacrylate rétroéclairée, très sobre et très élégante, en finit avec les dessins surchargés et surannés des productions asiatiques concurrentes. Le travail interne de belle qualité entrelace les atouts du circuit imprimé et du câblage en l’air, on apprécie la tôle de blindage qui sépare l’alimentation des étages audio.

Composants : Sans crier au génie, il faut reconnaître à Cayin le souci d’avoir soigné les circuits de son schéma et la sélection de certains composants. Notons par exemple que les filaments des triodes 300B et 845 sont alimentés par des tensions filtrées et régulées afin d’atténuer au maximum la « ronflette » dans les haut-parleurs. Par ailleurs, les résistances et les condensateurs de liaison entre les étages sont de qualité audiophile. Et notons que le câblage filaire interne est confié à du cuivre plaqué argent y compris pour les liaisons d’alimentation.

Grave : L’écoute du M-845i diffère de la plupart des amplificateurs à tubes que nous avons testés jusqu’à présent. La première chose qui surprend est la rapidité de l’appareil. Le message est vif, enlevé, du grave à l’aigu. Le tempérament généreux de l’électronique libère une belle dose d’énergie et de matière dans le registre grave qui descend subjectivement bas. La contrebasse sur la piste « My Treasure » (Sinne Eeg, The Dali CD3) reste cohérente en termes de dimensions subjectives, l’instrument conserve des proportions satisfaisantes. Par ailleurs, le frottement des cordes produit un son plein et sec à la fois, traduisant l’excellente réactivité du schéma à simple étage à triode généralement peu à l’aise sur ce terrain.

Médium : La quantité de tubes mis en œuvre sur le M-845i correspond à un schéma à bon nombre d’étages. Loin d’être la solution la plus évidente pour aboutir à un son neutre, elle a été cependant très bien appréhendée par Cayin. La restitution propose en effet des timbres aux nuances multiples et familières, avec une texture palpable propre aux triodes à chauffage direct. La voix de la soprano Simone Kermes interprétant « Ha Vinto Amor » (CD Cabasse La Collection) vibre et module avec beaucoup de naturel, la montée chromatique reste distincte sans projection ou autre dureté insistante. Le message est globalement aéré, léger, avec une déclinaison harmonique étendue.

Aigu : L’écoute du « Moonlight on Spring River » par Zhao Cong (The Dali CD3) confirme bien que le Cayin est un appareil rapide, réactif, vivant. Les cordes de la pipa délivrent des sonorités très immédiates, à la limite de la verdeur, mais sans tomber précisément dans cette verdeur, piège parfaitement évité par le M-845i. Les percussions juste avant l’attaque de la basse synthétique sont aériennes et détaillées. Il manque peut-être un peu de matière, mais la proposition harmonique harmonieusement répartie et la petite touche de présence dans cette partie du spectre confortent le comportement débridé du Cayin.

Dynamique : À quelques exceptions près et qui n’étaient pas systématiquement les plus coûteuses, rares sont les électroniques à tubes qui nous ont convaincus en termes de dynamique. Et encore moins celles à triodes à chauffage direct. Le Cayin M-845i marque assurément des points sur ce critère, il suffit de lancer « Animal » par Francis Cabrel pour s’en rendre compte. Les différentes frappes de baguettes et de boule de grosse caisse ne manquent ni d’énergie ni de puissance subjective, on ressent parfaitement le poids de chaque contact sur les peaux sans confusion notable même à niveau d’écoute élevé. À l’autre extrémité de l’échelle du ressenti, l’intégré respecte toute la subtilité du phrasé des quelques notes de clavecin introduisant le « Ha Vinto Amor » par Simone Kermes.

Attaque de note : De tous les intégrés à triodes à chauffage direct que nous ayons testés, le M-845i est probablement un des plus rapides. Cette affirmation nécessiterait bien évidemment une comparaison « face à face » vu que la mémoire auditive n’est pas la plus fiable. Néanmoins, nous avons été d’emblée happés par ses facultés à suivre le rythme, à reproduire le tempo, ce qui n’est pas une qualité innée pour un schéma à simple étage de sortie comme celui du Cayin. Les attaques des frappes de baguettes sur la caisse claire (batterie sur « Animal » par Francis Cabrel) interpellent par leur franchise mêlée de corps. La restitution prend alors une dimension très réaliste.

Scène sonore : On connaît les vertus des tubes triodes en ce qui concerne leur pouvoir de matérialisation de l’espace sonore. Sur la piste « Gotcha » par Patricia Barber, enregistrée en public, l’effet tridimensionnel est sans équivoque avec un public en léger contrebas de la scène où se produisent l’artiste et ses musiciens précisément focalisés. L’ambiance est un peu moins intime qu’à l’habitude, on perçoit un peu moins de détails d’ambiance, comme si les murs latéraux de la salle étaient plus éloignés qu’à l’accoutumée.

Transparence : La restitution du M-845i doit beaucoup à sa joie de vivre, à son enthousiasme communicatif, sa vitalité. En effet, les nombreuses qualités de l’intégré s’articulent autour de son schéma à triodes intelligemment mis en œuvre par le constructeur. Le mélange obtenu de musicalité envoûtante et de vivacité confère à l’appareil une personnalité sonore affirmée mais toujours crédible. Ce n’est pas le plus linéaire ni le plus neutre des intégrés à tubes, mais sa proposition musicale ne peut laisser indifférent le mélomane.

Rapport qualité/prix : Le prix de cette version « standard » équipée de tubes d’origine chinoise reste correct vu la qualité de fabrication de l’appareil et les performances obtenues au point de vue objectif (puissance, bande passante, distorsion à pleine puissance) et subjectif. Son esthétique originale pourra faire la différence au moment du choix. Par ailleurs, une version améliorée plus coûteuse et dotée de triodes 300B et 845 européennes de marques réputées est disponible auprès de l’importateur. L’upgrade du modèle standard en modèle amélioré est donc possible.

53

Verdict

Nous avons réellement apprécié les quelques heures passées avec l’intégré Cayin M-845i à l’allure contemporaine et de fabrication soignée. Les écoutes effectuées avec toutes nos pistes repères ont dévoilé une électronique alerte, musicale, timbrée et plus puissante subjectivement que les 22 W annoncés. Aussi à l’aise sur du classique que sur du rock, elle accepte volontiers de travailler avec des enceintes de sensibilité moyenne sans faillir. Cayin a toujours marqué sa différence avec les autres fabricants asiatiques ne serait-ce que par la présentation esthétique de ses produits, il réaffirme cette volonté de proposer autre chose avec le M-845i, un des intégrés à triodes les plus vivants du marché.  

Fiche technique

Origine : Chine

Prix : 6 490 euros

Dimensions : 450 x 230 x 500 mm

Poids : 55 kg

Puissance nominale : 2 x 22 W RMS

Réponse en fréquence : 10 Hz – 23 kHz

Distorsion : < 2 % (1 kHz)

Sensibilité : 300 mV (100 K), 890 mV (entrée Pré In)

Entrées : 3 RCA (ligne dont 1 Pré In), 1 XLR (ligne)