100 BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

ABSOLUE CREATIONS TIM REFERENCE

ANALYSIS PLUS SOLO CRYSTAL COPPERXLR & BLACK MESH OVAL 9 HP

ATOHM ZEF MAX

ECLIPSE TD-M1

HIEGEL SUPER

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

YAMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

ACCUPHASE E-600

ADVANCE ACOUSTIC X-190

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A220

AMI MUSIK DDH-1

AYON POLARIS III & ORTHOS XS

AYRE AX-5

BC ACOUSTIQUE EX-332D

CAYIN M-845 I

DEVIALET SPEAKER ACTIVE MATCHING

 

ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

ACOUSTIC ENERGY REFERENCE 2

ADVANCE ACOUSTIC K5S

ADVANCE PARIS XL-1000

ALBEDO APTICA

ATC SCM40

AVANTGARDE ZERO 1 PRO

B&W 684 S2

B&W 800D

BMC PURE VOX

DAVIS ACOUSTICS CEZANNE HD

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

ACCUPHASE DP720

ACOUSTIC SOLID WOOD MPX

ADL X1

ADVANCE ACOUSTIC X-UNI

AMI MUSIK DS5

ATOLL SDA200

Bannie_re_provisoire

ENCEINTE

ADVANCE PARIS XL-1000

62

63

 

La firme française a présenté tout récemment, au salon de Munich, une nouvelle enceinte acoustique visant le marché de haut de gamme. Les XL-1000 ont créé la surprise à cette manifestation internationale, mais bien plus encore dans notre auditorium, en raison de leur qualité de restitution.  

Les XL-1000 sont, une fois n’est pas coutume, assemblées en France, dans les locaux d’Advance Acoustic, et les haut-parleurs qu’elles reçoivent ont été conçus et fabriqués en Europe. C’est ainsi que le père de ces nouvelles colonnes, Jean-Christian Gesson, a décidé de les appeler, outre leur petit nom XL-1000, Advance Paris, le nom officiel de la société.  

Des colonnes élégantes

Reposant sur un socle, chaque enceinte se présente sous la forme de trois caissons superposés. Réalisées en médite de haute densité, les parois atteignent 4 cm d’épaisseur, afin d’éviter les vibrations de coffret. Dans la même démarche, les concepteurs ont assemblé les trois caissons de manière à les découpler. Une plaque de verre teinté couvre la partie supérieure de la colonne. Chaque haut-parleur dispose de son propre volume acoustique. Les trois caissons sont décalés d’avant en arrière. Par exemple, celui du tweeter prend place légèrement en retrait de celui du médium. De plus, les baffles des trois coffrets superposés ne respectent pas un plan vertical : la partie supérieure du volume acoustique du boomer bascule légèrement vers l’arrière, tandis que celle du caisson du médium fait le contraire, suivant une inclinaison moindre. En revanche, la partie supérieure de l’enceinte, recevant le tweeter, s’incline un peu plus vers l’avant. Ce profil particulier constitue une solution sobre et élégante pour l’optimisation de la réponse en phase de l’enceinte. Dans le cas contraire, la restitution perdrait en détail et en cohérence.  

Transducteurs dérivés du pro

Advance a contacté un célèbre facteur européen de haut-parleurs, très réputé dans le monde professionnel. Cet industriel à l’histoire atypique a donc réalisé des transducteurs spécifiques à Advance Paris, conçus pour la haute-fidélité et non pour la sonorisation. Jean-Christian Gesson a imaginé une enceinte acoustique à haut rendement, de l’ordre de 98 dB/1 W/1 mètre. Cette valeur importante revêt de nombreux avantages, à commencer par une large plage de puissance admissible : de 10 W à 800 W, ou de quoi alimenter ces enceintes avec un push-pull de 300B… De plus, ce haut rendement entraîne une faible excursion des membranes : l’équipage mobile ne peut donc pas sortir du champ magnétique (1,7 tesla pour le boomer) ! À l’écoute, cet atout réduit la distorsion de manière sensible. La membrane du boomer de 31 cm en pulpe de cellulose possède des corrugations (nervures concentriques) afin de la rigidifier pour éviter le fractionnement dans le bas du spectre. Une énorme bobine mobile de 10 cm de diamètre la met en mouvement, grâce à l’aimant de 22 cm de diamètre monté sur un saladier de pas moins de 12 kilos. Ce transducteur fonctionne jusqu’à 250 Hz, laissant la main au médium. Ce petit bijou de musicalité et de très faible directivité possède lui aussi une membrane en pulpe de cellulose, mais de 20 cm, montée dans une suspension multiplis. Le tweeter intègre un ruban de 12,5 x 3,5 cm. Il diffuse vers l’avant exclusivement, à partir de 2,5 kHz. Sa large surface rayonnante et sa faible directivité complètent efficacement le médium.

64

Fabrication et écoute

Construction : Très réussies sur le plan esthétique, les XL-1000 sont issues d’un assemblage de trois caissons isolés et découplés les uns des autres. Le coffret voit ses flancs agrémentés de montants profilés qui ne sont pas là seulement pour des raisons esthétiques, mais pour améliorer l’inertie de l’ensemble. Le constructeur propose trois coloris de finition : noir, blanc, rouge. Mais on peut proposer, sur commande, une teinte personnalisée. Ce n’est pas tout, Advance Paris offre le loisir de mélanger les couleurs : celle du socle peut se démarquer du coffret, de même que celle des montants latéraux qui, outre les trois coloris précités, sont aussi disponibles en acajou ou en noyer.

Composants : Advance Paris a mis l’accent sur les transducteurs, tous trois de belle facture et dotés de hautes performances. Les éléments du filtrage sont au niveau de ces haut-parleurs conçus sur cahier des charges pour la firme française. On reconnaît là le soin apporté dans le but d’obtenir la meilleure musicalité possible.

Grave : Les XL-1000 délivrent un grave profond, défini, vif et d’une précision remarquable. Son comportement s’adapte aux spécificités du message musical, faisant preuve d’ampleur sur certains passages, alors qu’il apparaît plus tendu sur d’autres. Les basses tenues font preuve d’une densité exemplaire. L’écoute d’autres plages, sur lesquelles la rythmique présente un caractère enlevé, dévoile une autre qualité des Advance Paris : elles n’ajoutent aucun traînage qui aurait pu altérer le comportement dynamique des boomers, et l’on ne ressent, à l’écoute, aucune limite basse. Le registre grave est exempt de coloration, ce registre sachant rester fidèle et surtout bien différencié, d’un timbre à l’autre, en évitant l’écueil de l’approximation.

Médium : La restitution du registre médium s’inscrit dans la continuité, tant il complète harmonieusement (sans jeu de mot) le registre grave. Nous retrouvons donc le caractère vivant apprécié dans le bas du spectre, diffusant avec précision et authenticité tant les voix que les instruments de musique. Ici encore, on ne peut qu’apprécier le sens du discernement des Advance Paris, allant dans le sens d’une excellente différenciation des événements sonores, en se jouant de toutes les difficultés avec finesse et élégance. Rarement le terme d’ouverture n’aura été autant adapté pour caractériser une telle paire d’enceintes. Le registre médium ajuste en permanence son comportement au message musical, ciselant chaque événement sonore, qu’il soit simple ou complexe, avec une aisance fort plaisante.

Aigu : Le haut du spectre, très détaillé, s’avère aussi d’une vivacité de bon aloi, ce qui lui permet de suivre les moindres petits détails des plages musicales. Le tweeter à ruban se marie fort bien avec ces deux compagnons coniques, sans rupture, ce qui contribue d’une manière évidente à une homogénéité sans faille. Ce registre passe instantanément du cristallin au soyeux sans se départir de la richesse harmonique des timbres et surtout sans jamais verser dans l’agressivité.

Dynamique : Cet aspect du test d’écoute doit ses performances époustouflantes au haut rendement. Cela se traduit par une restitution très proche du réel : ces enceintes présentent un souci du détail constant, quel que soit le volume d’écoute : les fortissimi sont diffusés avec un réalisme qui ne laisse pas indifférent. De plus, les pianissimi bénéficient d’une excellente définition, ne subissant aucune simplification là où, parfois, sur des enceintes nettement moins sensibles, il faut monter le volume afin de profiter pleinement des petits événements sonores.

Attaque de note : La rapidité d’établissement des notes remarquée dans les tests qui précèdent garantit la fidélité des attaques : le caractère vivant des Advance Paris s’illustre une fois de plus dans ce volet. Les attaques des cordes pincées, telles que les guitares acoustiques, ou les pizzicati des violons sur Gogol Suite d’Alfred Schnittke présentent une véracité tout analogique, tant les XL-1000 donnent l’illusion de se trouver dans la salle de concert, en vue directe des instruments de l’orchestre.

Scène sonore : Si l’on devait résumer d’un seul qualificatif le comportement des XL-1000 en matière de restitution de la scène sonore, on choisirait le terme « holographique ». En effet, l’image sonore dépasse largement le simple cadre des coffrets des deux enceintes, tant sur le plan horizontal que vertical. La retranscription du son semble s’étendre au-delà des murs, en une très belle spatialisation. Cette observation s’impose sur les enregistrements en stéréo de phase : le son emplit l’espace en présentant une image stable et très fouillée.

Transparence : Sur ce plan, les XL-1000 mettent un point d’honneur à respecter la richesse des timbres, grâce à une excellente précision générale et toujours avec ce caractère vivant, aérien de l’enveloppe dynamique globale, très proche du réel. Ces enceintes rendent à la musique ses lettres de noblesse, dans une restitution particulièrement convaincante. On ne s’ennuie jamais à l’écoute des Advance Paris qui n’imposent pas de traits de caractère marqués : elles laissent la musique s’exprimer pleinement.  

Verdict

Pour une première incursion dans le haut de gamme, le constructeur français a transformé l’essai avec maestria. Rien ne vient entacher la superbe restitution des Advance Paris XL-1000, se mettant avec discrétion et subtilité au service de la Musique avec un grand M. Chaque aspect des tests d’écoute a dépassé toutes les espérances. Le côté vivant et très musical de ces enceintes de grande qualité ne saurait laisser personne indifférent. Dynamiques et jamais ennuyeuses, les XL-1000 sont particulièrement attachantes, voire addictives, tant on a envie d’écouter encore et encore ses plages musicales préférées et en découvrir d’autres. Le prix demandé se justifie pleinement, en raison du travail effectué sur les coffrets, sur la conception des transducteurs, suivant un cahier des charges précis élaboré par Jean-Christian Gesson, et surtout grâce à cette musicalité propre à convaincre les audiophiles les plus blasés, si tant est que cette catégorie existe…  

Fiche technique

Origine : France

Prix : 18 000 euros la paire

Dimensions : 122,5 x 44 x 40,3 cm (base : 52 x 44 cm)

Poids unitaire : 80 kg

Réponse en fréquence : 29 Hz à 23 kHz

Puissance admissible : de 10 à 800 W

Impédance nominale : 8 ohms Sensibilité : 98 dB/1 W/1 m

Fréquences de transition du filtre : 250 Hz et 2 500 Hz